RMC Sport

Euro 2016: l’Islande, une qualification historique

-

- - -

L’Islande s’est qualifiée pour la première fois de son histoire à un championnat d’Europe, après son match nul face au Kazakhstan (0-0), ce dimanche. Après un parcours exceptionnel lors des qualifications, les Islandais seront de la partie à l’Euro 2016 en France, en juin prochain.

L’Islande a écrit la plus belle page de son histoire, en se qualifiant pour la première fois pour un championnat d’Europe de football. Les Islandais ont validé leur billet pour l’Euro 2016, en se contentant du match nul face au Kazakhstan (0-0). Après avoir échoué de peu à se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil (défaite en barrage face à la Croatie), les hommes de Lars Lagerbäck ont réalisé une phase de qualification remarquable (6 victoires, 1 nul, 1 défaite) au sein d’un groupe pourtant très relevé avec les Pays-Bas, la Turquie et la République tchèque, qui avait aussi décroché son billet pour la France plus tôt.

Les coéquipiers du capitaine Aron Gunnarson, expulsé en fin de match, auront encore un rôle d’arbitres à jouer puisqu’ils défieront la Turquie, en lice pour la troisième place, lors de la dernière journée. Longtemps une cible facile pour ses adversaires, l’Islande a opéré une véritable mutation qui porte ses fruits aujourd’hui.

La Belgique se rapproche

La Belgique a également fait un grand pas vers l’Euro après sa courte victoire à Chypre (0-1) grâce à un but d’Eden Hazard en toute fin de match (86e). Deuxièmes du groupe B à un point du pays de Galles, les Belges comptent quatre points d’avance sur l’Israël, troisième. Ils n'ont besoin que d'une victoire lors de leurs deux derniers matches pour se qualifier.

L’Italie prend la tête

L’Italie s’est emparée, seule, de la première place du groupe H grâce à sa victoire face à la Bulgarie (1-0). Un penalty de Daniele De Rossi (6e) a suffi aux Italiens. Mais le milieu de terrain a quitté ses partenaires prématurément en se faisant expulser (55e) après s’être accroché avec Mitsanki, qui a également reçu un carton rouge. Les hommes d’Antonio Conte comptent deux points d’avance sur la Norvège et trois sur la Croatie.

dossier :

Euro 2016