RMC Sport

Euro 2016 - Le talent de Milik, la première frappe des Verts : ce qu’il faut retenir de ce Pologne-Irlande du Nord

-

- - AFP

La Pologne a pris le meilleur sur l’Irlande du Nord ce dimanche à Nice dans le groupe C de l’Euro 2016 (1-0). Au terme d’une rencontre verrouillée par la défense des Verts, Arkadiusz Milik a fini par offrir une victoire historique à son pays.

Le top : le talent de Milik

Il était annoncé comme l’une des belles promesses de cet Euro 2016. Et il répond tout de suite présent. Aux côtés d’un Robert Lewandowski assez discret, Arkadiusz Milik a fait parler son talent pour offrir une première victoire à la Pologne (1-0). Face à un mur nord-irlandais, l’attaquant de l’Ajax Amsterdam a multiplié les prises d’initiative. Après avoir dévissé sa frappe à la 31e, le joueur de 22 ans a trouvé l’ouverture sur un centre à ras de terre de Jakub Blaszczykowski (51e). Son 11e but en 26 sélections. Certainement pas le dernier.

Le flop : la frilosité nord-irlandaise

On s’est longtemps demandé si l’Irlande du Nord était venue pour jouer un match de foot ce dimanche à Nice. Recroquevillés à onze derrière, les joueurs de Michael O’Neill ont passé les deux tiers du match à subir, subir et encore subir. Une défense de l’extrême qui a fini par craquer. Logiquement. Après avoir compris qu’ils étaient en train de décevoir tout le monde, les Verts se sont finalement rappelé qu’ils savaient faire deux passes. Et avec un peu de chance, ils auraient presque pu arracher un nul inespéré en fin de rencontre. Ça leur apprendra.

Vidéo : l'Irlande du Nord a le chant le plus cool de l'Euro 2016

Le fait du match

Gareth McAuley a profité de ce match pour entrer dans la légende de son pays. Enfin, selon les stats officielles. Le défenseur de West Bromwich Albion est l’auteur de ce que l’UEFA considère comme la première frappe de l’Irlande du Nord dans ce match. Donc dans l’histoire de l’Euro tout court. Il s’agit en réalité d’une tête contrée en corner. Et il a fallu attendre la 66e pour la voir. Avant cela, les Nord-Irlandais n’ont pas tenté le moindre tir. En première période, ils ne sont même pas entrés dans la surface adverse.

L’ambiance : chaleureuse

Après un Parc des Princes électrique pour Turquie-Croatie, on a eu droit à une Allianz Riviera festive pour ce Pologne-Irlande du Nord. Loin des incidents de la veille en centre-ville, les fans des deux équipes ont mis une très belle ambiance dans le stade de l’OGC Nice. Sous un soleil estival, le kop vert et le virage rouge et blanc avaient fier allure. Les chants ont fait vibrer les gradins. Et quand ça se passe dans le respect, c’est toujours magnifique.

La classe de Modric, le blues de Turan, le Parc en folie : ce qu'il faut retenir de Turquie-Croatie

Le tweet

Les Nord-Irlandais se sont fait manger

L’info pour briller en ville

C’est la première fois que la Pologne remporte un match à l’Euro. En deux participations (et donc six rencontres), elle ne l’avait encore jamais fait. Si vous voulez vraiment flamber, précisez que c’est assez étonnant puisque elle a tout de même terminé 3e des Coupes du monde 1974 et 1982.

Euro 2016 : pris pour Hodgson, un inconnu submergé sur Twitter

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur