RMC Sport

Euro 2020: échauffourées à Prague, des supporters anglais interpellés

Plusieurs supporters anglais ont été interpellés à Prague, à la suite de violences avec la police tchèque, en marge de la défaite de la sélection d'Angleterre contre la République tchèque (1-2) dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020.

Sale soirée pour l'Angleterre. La sélection dirigée par Gareth Southgate s'est inclinée vendredi soir en République tchèque (2-1) dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020, tandis que plusieurs supporters anglais ont été interpellés par la police locale pour des heurts survenus à Prague avant le coup d'envoi. Pas moins de 31 interpellations, dont "14 étrangers" selon un communiqué des autorités tchèques, ont été effectuées, comme le rapporte l'agence Press Association citée par Sky Sports.

Des violences auraient éclaté entre les forces de l'ordre et des supporters, aux alentours de 19 heures (heure locale). Les policiers anti-émeute auraient fait usage de grenades assourdissantes, en riposte aux bouteilles qui leur ont été lancées dans le quartier animé de la Vieille Ville de la capitale tchèque. 

Un individu anglais aurait été blessé dans ces échauffourées. Il aurait été pris en charge par une ambulance, rapporte The Telegraph qui précise que 5.000 fans anglais étaient attendus pour cette rencontre.

L'Angleterre crucifiée par Ondrasek

Sur le terrain, l'Angleterre a perdu sur le fil. C'est Zdenek Ondrasek, remplaçant, qui a marqué le but de la gagne (85e), parfaitement servi au point de penalty par Lukas Masopust. En tout début de rencontre, le défenseur Jakub Brabec (9e) avait, du genou et sur corner, répondu à l'ouverture du score anglaise, d'un penalty marqué par Harry Kane (5e). Il s'agit de la première défaite subie par les Anglais en éliminatoires depuis 44 matches, et une défaite 1-0 en Ukraine il y a dix ans.

L'Angleterre tentera de se racheter lundi lors d'un déplacement en Bulgarie, déjà éliminée après son nul au Monténégro (0-0). La Tchéquie jouera une grande partie de son destin en novembre face au Kosovo.

dossier :

Euro 2021

JA avec AFP