RMC Sport
en direct

Suisse-Turquie en direct : la Turquie sort part la petite porte, la Suisse peut croire aux 8es

La joie des Suisses

La joie des Suisses - AFP

En dernier match de poule, la Suisse n'a pas laissé la moindre chance à la Turquie, décevante jusqu'au bout de cette compétition (3-1). La Nati termine 3e du groupe mais devrait pouvoir continuer sa route.

Un match plein de tirs

C'était un match historique au niveau des tirs, il n'y en a jamais eu autant lors d'un match de poules de l'Euro. 41 au total ! Pratiquement un toutes les deux minutes. Fort.

90+3’

C'est terminé pour la Turquie !

Grosse désillusion pour les joueurs de Gunes, qui n'auront pas existé dans cette compétition et repartent avec trois défaites en trois matchs (3-0, 2-0, 3-1). La Suisse termine 3e de sa poule, derrière le Pays de Galles à la différence de buts, mais devrait pouvoir continuer la compétition. Il faudra tout de même attendre les prochains matchs pour s'en assurer.

90+1’
Changement tactique

Mbabu pour Widmer

Dernier remplacement de Petkovic, alors qu'en face Toköz a pris la place de Calhanoglu également.

90’

Trois minutes en plus

Le temps additionnel est annoncé pour finir ce match, mais la situation ne devrait plus changer pour la Suisse qui devrait terminer 3e de sa poule. Avec 4 points, cela devrait suffire pour filer en 8es.

89’

La frappe de Mert Müldür !

Sur un corner trop long, le ballon est repris par un Turc au second poteau. Müldür est servi au point de penalty et tire... plein axe, directement dans les bras de Sommer.

88’

On a canardé des deux côtés

22 tirs pour la Suisse contre 17, mais la Turquie a largement moins cadré ses tentatives (5 à 10). Et dans le jeu, les Suisses ont semblé beaucoup plus mobiles et dangereux.

85’
Changement tactique

Quelques changements pour finir

Un ancien du SC Fribourg entre, Admir Mehmedi, accompagné de Benito. Zuber et Embolo sortent du terrain.

84’

Yilmaz de la tête

Sur un corner, Söyüncü fait le ménage et joue au billard avec son corps. Derrière lui, Yilmaz peut reprendre le ballon de la tête... et manque sa reprise, qui vient échouer à côté du cadre.

82’

Un Zuber bon coup

Entré en jeu contre l'Italie et titulaire ce soir, le piston gauche de l'Eintracht Francfort impressionne avec un triplé de passes décisives rarissime à ce niveau. Il rejoint de grands noms comme Laudrup et Rui Costa.

79’

La grosse frappe d'Ünder !

Il y aura eu du spectacle, des tirs et des frappes ce soir ! Sommer se détend et laisse finalement le ballon partir au-dessus de sa transversale.

77’

XHAKA PLEIN POTEAU !

Quelle frappe de Granit Xhaka sur cette occasion ! Le milieu défensif a choisi de tirer en force à côté du mur... qui n'était pas particulièrement bien placé. Le ballon heurte le poteau et ressort aussi sec.

76’
Carton jaune

Faute de Söyüncü

L'ancien défenseur central de Freiburg fait une faute à l'entrée de la surface, plein axe. Coup-franc dangereux mais presque trop proche... et encore un avertissement pour un Turc.

75’
Changement tactique

Sortie du Shaq

Vargas et Gavranovic vont terminer la rencontre, on fait déjà tourner du côté de Petkovic en vue des potentiels 8es (encore faut-il se qualifier ?)

72’

La Turquie lâche l'affaire...

Carton jaune pour Calhanoglu puis pour Celik pour des fautes d'anti-jeu. Les Turcs ne sont plus dans leur rencontre et semblent vraiment marquer le coup après ce troisième but encaissé.

Un match plein pour Shaqiri

Des stats déjà pleines après 60 minutes et plus encore désormais pour le petit milieu offensif, efficace en plus d'être disponible et de distribuer des caviars à foison. Au total pour l'instant : 7 tirs, 4 cadrés, 2 buts.

67’
but!!!

ET SHAQIRI ! LE BREAK ENCORE !

EVIDEMMENT QU'IL EST LÀ ! SHAQIRI INSCRIT UN DOUBLE ! Sa quatrième occasion est la bonne, il ne tremble pas et allume Cakir !

Sur une belle attaque rapide, Zuber distribue un ballon magnifique dans le dos de la défense de la Turquie. Shaqiri conclut sans contrôle, plein d'aisance. 3-1 !

66’

La Suisse repart déjà à l'attaque

Embolo ne peut conclure, Zuber n'enroule pas assez sa tentative de loin depuis le côté gauche. La Nati sait qu'elle doit se mettre vite à l'abri pour espérer au moins être dans les meilleurs 3es.

63’
Changement tactique

Changements turcs

Dans la foulée, Gunes lance dans l'arène Yokuslu et Karaman à la place d'Ayhan et Tufan.

62’

LA REACTION TURQUE !

Voilà enfin quelque chose dans les pieds turcs ! Quelle frappe de Can Kahveci ! 2-1 !

Depuis le côté droit, le milieu offensif de Fenerbahçe se recentre avant de déclencher une frappe enroulée imparable ! Sommer doit s'incliner, tout est relancé.

60’

Belle détente de Çakir !

Seferovic tente encore le coup de la frappe en pivot, après un contrôle, sans réaction de la défense turque. Mais le gardien est là pour détourner légèrement la frappe et mettre en corner.

57’

Shaqiri au point de penalty

Servi par Embolo en retrait, le Liverpuldien reprend sans contrôle et rate son geste. Le gardien turc regarde le ballon filer dans les airs.

55’

Cengiz Ünder en solo

L'attaquant de Leicester part dans une longue série de dribbles pour trouver un peu d'espace et armer une frappe... qui s'envole vers les tribunes. Rien ne veut sourire à la Turquie ce soir.

53’

... et Embolo frappe aussi !

Arrêt encore de Çakir, qui doit cette fois-ci claquer le ballon au-dessus de sa tranversale. Le corner ne donne rien. La Suisse a envie de prendre vite le large !

51’

Zuber toujours

Le piston gauche de la Nati est partout dans ce match, sans être récompensé de ses efforts. Sa frappe à ras de terre est repoussée par Ugurcan Çakir.

50’

Yilmaz rate sa tête

Le Lillois est à la réception d'un bon centre. Sa reprise n'est pas maîtrisée et échappe au cadre.

48’

La frappe de Zuber

Les Suisses sont les premiers à repartir vers l'avant (et ils pourraient avoir besoin d'un ou deux buts pour dépasser les Gallois). Mais la tentative de Zuber manque de puissance.

46’
Reprise

Le jeu reprend !

La Turquie a encore 45 minutes pour enfin parvenir à tromper Sommer et peut-être sauver l'honneur.

Shaqiri rejoint Hügi

Avec six buts inscrits lors d'un tournoi majeur (4 en CDM, 2 à l'Euro), Xherdan Shaqiri rejoint Josef Hügi dans l'histoire de la Nati. Et avec un nouveau véritable bijou ce soir, après celui de l'Euro 2016.

45+1’
Mi-temps

La pause à Baku, la Suisse fait le boulot

C'est la mi-temps dans ce match entre la Turquie et la Suisse. Beaucoup de frappes, beaucoup de tentatives des deux côtés mais une défense turque beaucoup moins agressive et présente. La Nati en a profité deux fois, avec des frappes à 20 mètres de Seferovic et Shaqiri. Les Suisses sont aux portes des 8es.

45’

Corner suisse

Le gardien de la Turquie s'envole pour repousser des poings un ballon... qui revient aussi vite. Elvedi n'est pas loin de pouvoir pousser au fond, mais Ugurcan est encore là et capte le ballon.

43’

Parade de Sommer encore !

Dans la foulée, Müldür prend la tangeante dans le dos de la défense suisse et se présente face à Sommer... qui plonge encore sur sa droite et repousse.

43’

Le sacrifice de Söyüncü !

Enorme occasion à nouveau pour Shaqiri et Seferovic, servi dans les seize mètres. Le défenseur central de Leicester se jette pour contrer sa tentative.

BUT À ROME !

Petite musique de multiplex, ça bouge en Italie avec l'ouverture du score de la Squadra Azzurra.

40’

Première grosse déception de l'Euro

On pouvait s'attendre à un beau parcours des joueurs de Gunes, on se précipite vers un échec cinglant. Et qui ne sera probablement pas sans conséquences pour le sélectionneur.

37’

15 tirs déjà

Les deux équipes frappent énormément, surtout la Turquie, mais ce sont bien les Suisses qui sont les plus précis (une blague d'horloger) et qui mènent sans problème. La Turquie a du mal à se montrer dangereuse malgré ses tirs.

36’

Celik tente

À l'angle de la surface, le latéral droit ne rentre pas totalement dans son ballon. Il s'envole très largement au-dessus du but suisse.

34’

VIDEO. La lulu de Shaqiri

Shaqiri à moitié sans souci.

32’

Encore un pétard lointain...

Nouvelle tentative de très loin, cette fois par Mert Müldür. Sommer plonge une fois de plus sans frayeur pour écarter le danger.

30’

Shaqiri et l'implant capillaire

L'occasion de rappeler que Shaqiri aime les hommages, avec un numéro 23 qui renvoie à Jordan... et des cheveux implantés chez le même spécialiste que Jürgen Klopp, en Allemagne.

28’

Shaqiri... perd son duel !

Le doublé était là mais le gardien turc est à la parade cette fois-ci, alors que Shaqiri se présente absolument seul face à lui. Incroyable occasion. On en était presque (déjà) à 3-0.

25’
but!!!

OOOOH SHAQIRI ! LE DEUXIÈME !

La balade de la Nati ! Shaqiri se fait plaisir à distance et met les Turcs six pieds sous terre. 2-0 !

Après une frappe contrée de Seferovic, le ballon revient vers Shaqiri tout seul, plein axe, à l'entrée de la surface. Le joueur de Liverpool enroule sans laisser la moindre chance à Ugurcan. Le break est fait !

22’

Une Turquie méconnaissable

La Turquie de Gunes avait été impressionnante lors des éliminatoires, grâce à une défense de fer : 3 buts encaissés en 10 matchs, aucun dans le jeu, pour 8 clean-sheets.

Sur cet Euro, ils en sont déjà à 6 buts encaissés en 3 matchs. Avec des changements permanents de Gunes, match après match, sur sa ligne arrière.

20’

Frappe de Zuber !

Le latéral gauche, passeur décisif sur le but, entre dans l'axe avant d'allumer encore une frappe lointaine... qui passe à côté du but adverse.

19’

Seferovic, efficace malgré tout

Plutôt décevant lors de deux premiers matchs de la Nati pendant cet Euro, Haris Seferovic vient pourtant de s'inscrire dans l'histoire de sa sélection en devenant le troisième joueur à marquer lors d'une Coupe du monde et d'un Euro, avec Shaqiri et Mehmedi.

16’

Sommer toujours là

Nouvelle belle détente du gardien suisse pour aller dévier une frappe puissante de Müldür, côté gauche. La verrou suisse est en place.

13’

Yilmaz dans la profondeur

Le ballon est trop rapide pour l'attaquant du LOSC. Ce sera un renvoi aux six mètres pour Sommer.

11’

Corner pour la Suisse

Le centre de Shaqiri est facilement renvoyé par la défense turque, qui tente d'amorcer une contre-attaque. Xhaka découpe Ünder et coupe l'action.

9’

Attention à la réaction de la Turquie...

Y a-t-il un motif d'espoir pour les Turcs dans cette ouverture du score ? Lors des deux dernières rencontres entre les deux équipes (en 2005 et 2008), la Nati avait mené 1-0... avant de perdre la rencontre.

7’
but!!!

ET SEFEROVIC QUI MARQUE !

Quel début de match ! Et quel scénario terrible pour la Turquie... Première frappe suisse, de loin, et premier but !

Sur un ballon contrôlé à l'entrée de la surface de réparation, le buteur de la Nati profite d'une défense turque qui regarde pour se retourner et frapper en pivot... dans le petit filet, côté opposé. 1-0 !

4’

OOOOH QUELLE PARADE DE SOMMER !

Début de match énorme de la Turquie ! Les joueurs de Gunes attaquent très fort et n'hésitent pas à frapper à distance, plutôt deux fois qu'une. Sommer doit se détendre sur un pétard d'Ayhan pour repousser.

2’

Première frappe de Yilmaz !

Le Lillois allume une première mèche dès qu'il reçoit le ballon, d'assez loin. C'est sur le dos d'Akanji, qui dévie en corner.

1’
Coup d'envoi

C'est parti à Baku !

Le match est lancé et la bataille qui va avec ! Les deux équipes n'ont pas le choix après un début de tournoi mitigé (au mieux) et doivent l'emporter (si possible avec la manière) pour avoir un espoir de continuer la compétition !

Une pensée pour Philou

Avant le match, une pensée inévitablement pour le meilleur d'entre nous, le grand passionné de sport qu'était Philou, décédé hier à 49 ans.

Les deux équipes sur la pelouse !

Tout est prêt à Baku pour le coup d'envoi, avec avant cela les hymnes des deux équipes.

Le syndrome 2016 de la Turquie ?

La Turquie est spécialiste des derniers matchs de poule, avec quatre victoires lors de leur quatre dernières participations à un grand tournoi international... dont une victoire 2-0 en 2016.

Ils avaient alors terminé devant la République Tchèque (1 point), éliminés parmi les meilleurs 3es... à la différence de buts.

Plutôt Tarkan ou Sandal ?

Pour entrer dans l'ambiance de cette rencontre et des chants qui accompagnent les supporters de la Turquie, vous avez l'embarras du choix entre Tarkan époque Coupe du monde 2002... ou la dernière de Mustafa Sandal spécialement pour cet Euro ? Ou encore Pascal Nouma ?

Quel tableau final pour cet Euro ?

En parlant de meilleurs 3es, voici les huitièmes de finale provisoires de cet Euro 2020... sans la Suisse, qui ne compte pas parmi les 4 qualifiés potentiels avec un seul point pris.

La Turquie risque le zéro pointé

Lors du tirage au sort, plein de confiance, le sélectionneur de la Turquie Senol Gunes avait annoncé la couleur : "Nous voulons terminer à la première place de ce groupe."

Après deux défaites 3-0 contre l'Italie et 2-0 contre le Pays de Galles, la Turquie peut à peine espérer une qualification pour les 8es. Il faudrait une victoire cet après-midi et un gros renversement de la différence de buts pour espérer être dans les meilleurs troisièmes.

Suivez (aussi) Italie-Pays de Galles !

Qui dit dernière journée de la phase de poules, dit matchs en simultanée. RMC Sport vous propose donc ausis Italie-Pays de Galles à suivre en direct, avec Marco Verratti de retour.

Les compos des deux équipes !

Deux changements dans le onze de départ de la Suisse avec les titularisations de Zuber et Widmer, dans un système toujours en 352. En face, les Turcs font à nouveau confiance à Yilmaz, Calhanoglu et Cengiz Ünder pour essayer d'inverser la tendance.

Le onze de la Nati : Sommer - Elvedi, Akanji, Rodriguez - Widmer, Xhaka, Freuler, Zuber - Shaqiri - Embolo, Seferovic.

Remplaçants : Mvogo, Kobel, Mbabu, Zakaria, Vargas, Sow, Fassnacht, Benito, Mehmedi, Gavranovic, Schär, Cömert.

Le onze de la Turquie : Ugurcan - Celik, Merih Demiral, Söyüncü, Müldür - Tufan, Ayhan - Ünder, Can, Calhanoglu - Yilmaz.

Remplaçants : Günok, Bayindir, Yokuslu, Toköz, Karaman, Yazici, Antalyali, Kabak, Ünal, Yilmaz, Kökçü, Dervisoglu.

Dernier match et dernière chance pour les Suisses et les Turcs

Les derniers matchs de poule commencent ce dimanche avec deux affiches à suivre en parallèle sur RMC Sport : Italie-Pays de Galles et Suisse-Turquie.

Après un début de compétition catastrophique (2 défaites, aucun but inscrit), la Turquie de Gunes a le droit à une dernière chance pour espérer une qualification inattendue via la 3e place. Mais pour cela, il faudra battre la Suisse, qui peut espérer en faire de même... ou même grimper à la 2nde place selon le résultat des Gallois.

Côme Tessier Journaliste RMC Sport