RMC Sport
en direct

Italie-pays de Galles en direct: L'Italie s'impose facilement et termine en tête de son groupe

Italie

Italie - AFP

Un seul but, l'oeuvre de Pessina sur une passe de Verratti (39e), suffit à l'Italie pour boucler son premier tour parfait (1-0) et terminer en tête du groupe A. Impuissant et réduit à dix, le pays de Galles se qualifie tout de même pour les 8es de finale.

Le pays de Galles en 8es de finale

Malgré sa défaite, les Gallois verront les 8es de finale de l'Euro puisque la Suisse n'a pas comblé sa différence de buts face à la Turquie (3-1). Ce sera face au deuxième du groupe B (Belgique, Russie, Finlande, Danemark).

90+3’
Fin du match

Terminé ! L'Italie s'impose 1-0 !

Nouvelle victoire pleine de maîtrise pour l'Italie qui termine en tête du groupe A avec un sans-faute! Pessina a marqué le seul but du match sur un service de Verratti (39e).

90+2’

Belotti encore proche du 2-0

La frappe de Cristant manque de peu d'être reprise par Belotti du bout du pied! Ward écarte le danger d'une manchette et maintien les Dragons à flot.

89’
Changement tactique

Mancini offre un cadeau à Sirigu

Belle image en cette fin de rencontre avec la sortie de Donnarumma pour Sirigu, qui va donc avoir droit à quelques minutes de jeu dans cet Euro.

87’

Les Dragons recroquevillés

L'italie poursuit sa marche en avant dans cette rencontre, sans en faire trop non plus. Face à ces faibles gallois et en infériorité numérique, cela semble suffire largement.

85’
Changement tactique

Triple changement gallois, Bale sort

Page gère lui aussi son effectif en prévision du 8e de finale, plus que probable. Bale, Williams et Allen sont remplacés par Brooks, Davies et Levitt. Côté italien, le buteur Pessina sort au profit de Castrovilli.

82’

L'Italie vers la première place

À moins d'un improbable come-back gallois, l'Italie va terminer en tête du groupe A. En 8e de finale, les Azzurri affronteront le 3e du groupe C, à savoir, les Pays-Bas, l'Ukraine ou l'Autriche.

79’
Carton jaune

Gros choc et deux cartons

Gunter et Pessina s'accrochent dans un duel aérien spectaculaire. Les deux hommes sont avertis pour cet excès d'engagement.

76’

Bale frappe au-dessus !

Quelle occasion pour le capitaine gallois, servi devant le but, qui voit sa reprise de volée s'envoler au-dessus du but de Donnarumma! Une fois de plus, Bale n'aura pas été à son meilleur niveau ce soir.

74’
Changement tactique

Double changement italien

Mancini poursuit son turnover en faisant entrer Raspadori et Cristante à la place de Bernardeschi et Jorginho, sorti sous l'ovation de Rome. Côté gallois, Wilson remplace James.

72’

Le pays de Galles toujours qualifié

Cette fin de rencontre présente un intérêt majeur pour les Gallois, même en cas de défaite. Pour le moment, les Dragons sont toujours deuxièmes, devançant la Suisse à la différence de buts et se dirige vers un 8e de finale face au deuxième du groupe B (Belgique, Russie, Finlande, Danemark).

70’

Ça bouge à Bakou

Alors que Kahcevi avait remis la Turquie dans le match, Shaqiri vient de s'offrir un doublé pour permettre à la Suisse de reprendre deux buts d'avance dans l'autre match du groupe A.

68’

Emerson tente à son tour

Sur un superbe service de Jorginho, Emerson frappe en position de pivot, c'est contré et ça file en corner. Les Gallois s'en sortent encore, mais semblent proches de craquer définitivement.

65’

Ward se distingue

Superbe accélération de Chiesa sur le côté droit qui sert Belotti en retrait dans la surface. L'attaquant italien tente sa chance en une touche mais trouve Ward sur son chemin! Le corner est repris par la tête plongeante de Toloi, non cadrée.

62’

À sens unique

Ultra dominatrice dans cette rencontre, l'Italie peut profiter du carton rouge gallois pour gérer sa fin de rencontre. Mais avec un seul but d'avance, les Azzurri ne sont pas encore totalement à l'abri...

59’
Changement tactique

La réaction de Page

Malmené dans ce match, l'entraîneur gallois fait entrer un avant-centre, Keiffe Moore, à la place de son milieu Joe Morrell malgré l'infériorité numérique.

56’
Carton rouge

AMPADU EXCLU !

Le pays de Galles va finir à 10! Le défenseur gallois est coupable d'une semelle en avant sur la cheville de Berdardeschi. L'arbitre n'hésite pas et dégaine le carton rouge.

54’

Ramsey tombe sur Donnarumma !

Acerbi se manque complètement devant son gardien! Ramsey récupère dans la surface et tente d'en profiter mais tombe sur une belle sortie de Donnarumma!

53’

Bernardeschi touche le poteau !

Le coup-franc de l'attaquant de la Juventus côté ouvert trompe Ward, sauvé par son poteau! Quelle occasion de break pour l'Italie!

51’
Carton jaune

Allen récolte un premier jaune

Premier avertissement du match pour une faute aux vingt mètres sur Belotti qui va donner un coup-franc intéressant...

50’

Le pays de Galles amorce un réveil

Les Dragons ont le contrôle du ballon en cet début de seconde période, toujours sans parvenir à s'approcher de la surface transalpine. Et chaque perte de balle pourrait coûter cher.

48’

1000 minutes sans but encaissé pour la Nazionale

L'Italie pourrait boucler ce soir son 11e match de suite en gardant sa cage inviolée, Donnarumma venant de dépasser les 1000 minutes d'invincibilité.

46’
Changement tactique

Bonucci blessé, Verratti capitaine

Le vétéran Bonucci n'est pas revenu sur la pelouse, remplacé par Acerbi. Le brassard de capitaine revient à Verratti, auteur d'un très bon retour en sélection.

46’
Reprise

C'est reparti à Rome !

Début de la seconde période entre l'Italie et le Pays de Galles. Les Gallois vont devoir faire beaucoup mieux pour repartir du stade Olympique avec un résultat positif.

L'Italie réécrit son histoire

Déjà 7 buts marqués par la Nazionale depuis le début de la compétition, qui n'a jamais fait mieux en phase de groupe en tournoi (Coupe du monde et Euro). Surtout, Donnarumma n'a toujours pas encaissé le moindre but.

Le classement du groupe A

À la pause, le pays de Galles reste qualifié puisque la Suisse, très bien partie face à la Turquie (2-0), n'a pas encore comblé sa différence de buts.

1- Italie, 9 pts (+7)

2- Pays de Galles, 4 pts (+1)

3- Suisse, 4 pts (-1)

4- Turquie, 0 pt (-7)

45’
Mi-temps

Mi-temps à Rome !

L'Italie mène en toute logique à la pause grâce au but de Pessina (39e) sur une passe décisive de Verratti. La Nazionale fonce vers la première place du groupe.

43’

Le but de Pessina en vidéo

Quelle combinaison sur ce coup-franc italien...

41’

Verratti dans les bons coups

Nouvelle belle occasion à l'initiative du milieu parisien. Son centre dangereux est encore repris par Pessina, le corner suivant est finalement capté par Ward.

39’
but!!!

PESSINA DÉLIVRE L'OLIMPICO !!

Premier but en sélection pour le jeune milieu italien!

Superbe coup-franc frappé par Verratti au premier poteau, dévié légèrement mais suffisament par Pessina pour tromper Ward et débloquer la situation!

36’

Mancini fait parler sa technique

Le sélectionneur de la Nazionale se fait plaisir sur un ballon revenu en sa direction, avec un contrôle en aile de pigeon assez spectaculaire...

34’

Rodon sollicite Donnarumma

Sur un nouveau coup-franc gallois, le défenseur central s'élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête. Mais ça manque de puissance et Donnarumma peut se saisir tranquillement du ballon.

32’

Les Gallois toujours provisoirement qualifiés

Malgré la victoire suisse qui se dessine, le pays de Galles conserve sa deuxième place de groupe avec ce point du match nul provisoire. Avec 5 unités, les Dragons devancent actuellement d'une longueur la Nati.

29’

Chiesa fait passer un frisson !

Nouvelle grosse occasion pour l'Italie! L'attaquant de la Juventus s'inflitre dans la surface mais sa frappe à bout portant est contrée in extremis par la défense galloise!

28’

Et 2-0 pour la Suisse

Dans l'autre rencontre du groupe, la Suisse mène de deux buts sur la Turquie après la superbe frappe de Shaqiri dans la lucarne.

27’

Gunter frôle le cadre !

Le défenseur central gallois se procure la première occasion de son équipe! Sur un corner frappé par James, sa tête passe proche de la lucarne de Donnarumma, resté sur sa ligne.

26’

Les Dragons sortent enfin

Cela fait quelques secondes que le pays de Galles s'est installé dans le camp italien. Mais les centres et tentatives de décalage restent sans succès, pour le moment.

24’

La frappe de Belotti !

Quelle facilité italienne pour entrer dans la surface adverse! La tentative de Belotti en angle fermé est trop croisée et passe à droite du but de Ward.

20’

Les Gallois en difficulté

Toujours aucun tir ni offensive marquante pour les Gallois après 20 minutes de jeu. L'Italie domine le milieu de terrain et entérine rapidement les tentatives de sorties de balle.

17’

L'Italie insiste

Emerson puis Toloi s'essaient à leur tour mais Ward capte la première tentative avant que la seconde ne fuit son cadre. Le pays de Galles n'arrive pas à ressortir proprement et semble à la merci d'une belle équipe italienne.

15’

Bale attendu

Décevant sur ce début d'Euro, l'attaquant de Tottenham Gareth Bale est attendu au tournant, pour porter sa sélection et l'emmener jusqu'au prochain tour. Il n'a pas marqué sur les deux premières rencontres.

12’

Belotti tente un geste acrobatique

À la réception d'une magnifique transversale de Bastoni, l'attaquant du Torino s'essaye à un ciseau au second poteau mais ne cadre. Il est de toute façon signalé en position de hors-jeu.

10’

Toujours pas d'occasion

Après dix minutes de jeu, l'Italie continue de dominer les débats, sans parvenir non plus à s'approcher dangereusement du but gallois. Les Dragons attendent quant à eux l'ouverture.

8’

La Suisse marque déjà

Dans l'autre match de ce groupe A, la Suisse a ouvert le score très tôt face à la Turquie par l'intermédiaire de Seferovic. Suivez la rencontre dans notre direct commenté.

6’

La Nazionale garde le ballon

Face à un bloc gallois agressif et déterminé, les Italiens tentent de conserver le ballon et de calmement construire ses offensives, contrairement aux transitions rapides des deux premiers matchs.

3’

L'intensité est au rendez-vous

Les premières secondes de jeu sont très disputées à Rome. Alors que les Gallois doivent faire un résultat pour s'assurer de la qualfication, les Italiens ont pour la plupart une belle occasion de se montrer aujourd'hui.

2’

L'incroyable série de la Nazionale

L'équipe de Roberto Mancini reste sur 10 victoires de rang sans encaisser le moindre but! Pour rappel, ils ont battu la Turquie et la Suisse dans cet Euro sur le même score, 3-0.

1’
Coup d'envoi

C'est parti à Rome !

Début du match entre l'Italie et le pays de Galles pour entamer cette dernière journée du premier tour! Bon match à tous!

Coup d'envoi imminent

Après un "Fratelli d'Italia" toujours très enthousiaste, les Italiens et Gallois gagnent leur camp, à quelques secondes du début des hositilités.

Le rappel des compositions:

Les 22 acteurs sur la pelouse

Les deux formations sortent du tunnel du stade Olympique et s'apprêtent à entonner leur hymne national avant le coup d'envoi.

Un turnover inédit pour l'Italie

Jamais la Nazionale n'avait changé autant de joueurs, à savoir 8, entre deux rencontres en Coupe du monde ou en Euro. Seuls Donnarumma, Bonucci et Jorginho étaient présents lors de la victoire face à la Suisse.

Suisse-Turquie en direct commenté

L'autre rencontre de ce groupe A se dispute également à 18h, troisième journée oblige. La Suisse et la Turquie pourraient se disputer un autre billet pour les 8es de finale de l'Euro dans un match à suivre également dans notre live commenté.

La donne est simple pour la Nazionale

Première du groupe A avec 6 points, l'Italie n'a besoin que d'un match nul pour assurer sa première place et défier le deuxième du groupe C (Pays-Bas, Ukraine ou Autriche) en 8e de finale. En revanche, si les Gallois venaient à s'imposer à Rome, ils termineraient en tête.

Les 8es de finale provisoires

Voici les affiches théoriques des 8es de finale après la deuxième journée de phase de poule:

Un nul suffira aux Gallois

Plusieurs conditions enverraient le pays de Galles en 8e de finale de l'Euro ce dimanche. S'ils ne perdent pas, que la Suisse ne s'impose pas dans le même temps face à la Turquie ou gagne sans refaire son retard sur la différence de buts, les Dragons seront assurés de poursuivre leur compétition.

Encore à l'Olimpico

Pour la troisième fois en trois matchs, l'Italie reçoit dans son stadio Olimpico de Rome. En revanche, la Nazionale disputera son 8e de finale à Amsterdam ou à Londres et s'apprête quoi qu'il arrive à jouer sa dernière rencontre à domicile dans cet Euro.

Grand retour de Verratti

Après avoir été menagé et manqué les deux premiers matchs, Marco Verratti fait enfin ses débuts dans cet Euro, dans un milieu de terrain alléchant sur le papier, aux côtés de Pessina et surtout Jorginho.

La composition des Dragons

Robert Page aligne a priori une défense à trois et une équipe sans surprise, avec notamment Gareth Bale sur le front de l'attaque.

Le onze gallois:

Ward – Gunter, Rodon, Ampadu – C.Roberts, Allen, Morrell, N.Williams - Ramsey – Bale, James

Beaucoup de changements pour Mancini

Le sélectionneur de la Nazionale procède à un gros turnover (8 joueurs) alors que l'Italie est déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, à l'image d'une attaque inédite: Chiesa, Belotti, Bernardeschi.

Le onze italien:

Donnarumma - Bastoni, Emerson, Bonucci, Toloi - Pessina, Jorginho, Verratti - Chiesa, Belotti, Bernardeschi

Place à la dernière journée

Début de la 3e et dernière journée des phases de groupe de l'Euro 2021. L'Italie accueille le pays de Galles à Rome avec comme objectif la première place alors que son adversaire cherchera sa qualification. Coup d'envoi à 18 heures.

Jules Aublanc Journaliste RMC Sport