RMC Sport

Euro 2021: Meunier déconseille à des joueurs de faire leur coming out

En conférence de presse ce mercredi, Thomas Meunier a critiqué l'attitude de l'UEFA après son refus d'illuminer le stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel pour le match de l'Euro 2021 entre l'Allemagne et la Hongrie. Le latéral belge a aussi expliqué pourquoi il déconseille aux footballeurs homosexuels de faire leur coming out.

C’est une rencontre qui tourne à l’affrontement politique. En refusant à la ville de Munich d'éclairer son enceinte aux couleurs arc-en-ciel en signe de protestation contre la politique de la Hongrie sur les minorités sexuelles, l'UEFA a déchaîné les critiques en Europe, et plus particulièrement en Allemagne, avant le duel entre les deux sélections programmée ce mercredi soir (21h) à l’Euro 2021.

L’instance européenne a tenté de se défendre en assurant que sa décision n'était pas "politique", sans parvenir à calmer la tempête. Questionné à ce sujet en conférence de presse, l’international belge Thomas Meunier s’est montré très critique à l’égard de l’UEFA. "On est au 21e siècle, les idées moyenâgeuses ont fait leur temps", a martelé l’ancien latéral droit du PSG, aujourd’hui au Borussia Dortmund.

>> Euro 2021: les infos en direct

"Il est temps d’accepter les gens comme ils sont, a-t-il développé. C'est un peu regrettable ce qu'il se passe en ce moment. Il y a des œillères du côté des personnes décisionnaires. Il ne suffit pas de mettre une pancarte « No to racism » ou des choses comme ça le long des terrains, il faut agir plus que ça. Je pense qu’il y en a beaucoup qui ont peur de se mouiller alors que c’est en prenant des décisions fortes qu’on pourra faire changer les choses. C’est nécessaire, tout le monde a le droit d’avoir ses idées, ses opinions et ses envies. Ne pas les respecter, c’est aller à l’encontre des libertés et de la démocratie".

Alors que six sportifs professionnels français viennent de sortir du silence de façon extrêmement courageuse en faisant leur coming out (la basketteuse Céline Dumerc, l'escrimeuse Astrid Guyart, le patineur Kévin Aymoz, la judoka Amandine Buchard, le nageur Jérémy Stravius et le rugbyman Jérémy Clamy-Edroux), l’homosexualité reste un vrai tabou dans le monde du football.

"Les gens sont stupides"

"Le problème, ce sont les mentalités", a souligné Meunier, posant un regard lucide mais assez terrible sur la réalité des vestiaires. Il a même expliqué pourquoi il déconseillerait dans ce contexte à un joueur homosexuel de faire son coming out. "Les mentalités ne sont pas prêtes. Ce serait très courageux pour des footballeurs homosexuels de faire leur coming out. Mais je leur déconseille de le faire, tout simplement, parce que les gens sont stupides. Même dans des équipes de football, je connais des mecs qui refuseraient de côtoyer une personne homosexuelle, même en tant que coéquipier. Les mentalités ne sont pas encore assez développées. Ce serait quelque chose de complètement neuf, qui je le pense effraierait pas mal de personnes", a-t-il insisté.

A-t-il déjà déconseillé à un footballeur professionnel de faire son coming out ? "Non, je n’ai jamais eu l’occasion de fréquenter un joueur homosexuel, a-t-il répondu. Mais je sais pourquoi. Personne ne le fera et il vaut mieux que ça reste comme ça pour le bien-être de la personne." Son discours rappelle le constat qu'avait dressé Olivier Giroud en 2018 dans un entretien au Figaro.

"Quand j’ai vu Thomas Hitzl­sperger faire son coming out (en 2014), c’était fort en émotion. Mais c’est là où je me suis dit qu’il était impossible d’afficher son homosexualité dans le football. (...) Je comprends la douleur et la difficulté des gars à faire leur coming out, c’est une vraie épreuve après un travail sur soi pendant des années."

RR