RMC Sport

Euro 2021: près de 2.000 cas de coronavirus liés à l'Euro en Ecosse

Près de 2.000 résidents écossais testés positifs au coronavirus en juin ont assisté à au moins un événement en lien avec l'Euro 2021. Certains se trouvaient à Londres le 18 juin pour le match entre l'Ecosse et l'Angleterre.

Entre les célébrations dans les rues, certains stades pleins et la présence de supporters sans masques en tribunes, l’Euro 2021 semble parfois oublier le contexte sanitaire. Mais le coronavirus est toujours là, avec la progression du variant Delta, et plusieurs signaux viennent le rappeler. Lundi, on apprenait que de 300 supporters de retour en Finlande après avoir assisté au tournoi à Saint-Pétersbourg avaient été testés positifs au coronavirus. Ce mercredi, l’agence Public Health Scotland, 1.991 résidents écossais testés positifs au Covid-19 entre le 11 et 28 juin ont assisté à au moins un événement en lien avec l'Euro de football, que ce soit dans un stade, une fan zone...

>> Euro 2021: les infos en direct

Des jeunes hommes principalement touchés

Sur ces 1.991 personnes identifiées, 1.294 avaient fait le déplacement à Londres le 18 juin, le jour du match entre l’Angleterre et l’Ecosse. Parmi elles, 397 avaient pris place dans les tribunes de Wembley. Les chiffres montrent que 1.470 personnes sur ces 1.991 sont âgées de 20 à 39 ans, et neuf sur 10 sont des hommes. Les autorités sanitaires écossaises affirment travailler pour que "toutes les mesures nécessaires soient prises vis-à-vis des cas contact" de ces personnes touchées par le coronavirus, comme le rapporte l'agence Reuters.

Alors que sévit le très contagieux variant Delta, des responsables politiques appellent à réduire le nombre de spectateurs dans les stades. Le ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer, également ministre des Sports, a ainsi exhorté le gouvernement britannique et l'UEFA à baisser la jauge de fans autorisés à Wembley pour les derniers matchs de la compétition. Cette dernière doit grimper jusqu'à 75% pour les demi-finales et la finale, soit près de 60.000 supporters. En Europe, les contaminations repartent globalement à la hausse, principalement du fait du variant Delta.

RR