RMC Sport

Euro: Eriksen sauvé par un médecin... qui assistait au match en tribunes

Le médecin allemand qui s'est occupé du joueur danois Christian Eriksen pendant son arrêt cardiaque contre la Finlande à l'Euro samedi dernier évoque, dans un entretien publié jeudi, le "moment émouvant" où le joueur est revenu à la vie et indique qu'il suivait le match en tant que simple spectateur.

Dans un entretien publié ce jeudi par le groupe de médias allemand Funke, Jens Kleinefeld, le médecin allemand qui s’est occupé de Christian Eriksen pendant son arrêt cardiaque contre la Finlande à l’Euro, est revenu sur ce “moment émouvant”, lorsque le joueur est revenu à la vie. Après quelques minutes de massage cardiaque, le milieu de 29 ans a été réanimé à l’aide d’un défibrillateur. “Environ trente secondes plus tard, le joueur a ouvert les yeux et j’ai pu lui parler directement, a expliqué le Dr Kleinefeld. Ça a été un moment très émouvant car dans ce genre d 'urgence, dans la vie quotidienne, les chances de succès sont bien moindres.”

Jens Kleinefeld, médecin affilié à l'UEFA, n'était pourtant pas en activité lors de cette rencontre. Présent à Copenhague pour effectuer une session d'entraînement aux soins d'urgence avec d'autres médecins de l'UEFA, notamment ceux réquisitionnés pour cette rencontre, Kleinefeld assistait alors au match en simple spectateur.

"J'étais dans les gradins du côté opposé lorsqu'il s'est effondré. Au début, je n'y ai pas pensé. Mais ensuite, j'ai vu comment le médecin de l'équipe danoise agissait de manière assez mouvementée. J'ai reconnu que ce n'était pas une blessure normale", a indiqué Kleinefeld qui s'est alors décidé à venir en aide aux médecins de l'équipe danoise en difficulté lors de leur intervention sur Eriksen.

>> Euro: les infos en direct

Eriksen a répondu à toutes les questions

Le médecin, après le massage cardiaque, a ensuite questionné le milieu de l’Inter Milan. “Eh bien, êtes-vous parmi nous ?” Ce dernier a alors prononcé ces premiers mots : “Oui, je suis de retour parmi vous. Bon sang, je n’ai que 29 ans.” C’est à ce moment que le médecin allemand a su “que son cerveau n’avait pas été endommagé et qu’il était complètement revenu.” S’il a fallu du temps pour installer l’appareillage médical nécessaire à son transport à l’hôpital, le milieu danois a répondu à toutes les questions posées avant de quitter le stade, pleinement conscient.

Le Dr Kleinefeld a également confirmé que le traitement par choc électrique a un taux de réussite élevé chez les athlètes professionnels en bonne santé par rapport aux patients lambda souffrant d’affections diverses. “J’étais certain à 99% dans le stade qu’il arriverait à l’hôpital et que son état resterait stable.”

Ce samedi lors de la rencontre entre la Finlande et le Danemark, Christian Eriksen s’était soudainement effondré à la 43e minute, inconscient et victime d’un arrêt cardiaque. Dans un message publié mardi, Eriksen a confié "aller bien malgré les circonstances". "Je dois encore faire des examens à l'hôpital mais je me sens bien", avait-il écrit sur Instagram, sous une photo de lui souriant, le pouce en l'air, sur son lit d'hôpital.

par Analie Simon avec AFP