RMC Sport

Euro: la France est "favorite" contrairement à l'Allemagne, selon Löw

Après avoir annoncé la liste des 26 joueurs retenus pour disputer l'Euro avec l'Allemagne, Joachim Löw s'est exprimé sur les chances de son équipe. Pour lui, la Mannschaft n'est pas favorite, contrairement à l'équipe de France.

Au lendemain de l'annonce des 26 joueurs retenus en équipe de France pour l'Euro (11 juin-11 juillet), c'était au tour de l'Allemagne, également pensionnaire du groupe F, avec la Hongrie et le Portugal, de dévoiler sa liste. Lors d'une conférence de presse, Joachim Löw en a profité pour évoquer les attentes pour la Mannschaft dans cette compétition. "Nous ne sommes pas fixés d'objectifs", a assuré le sélectionneur, estimant qu'il serait déraisonnable de miser d'emblée sur une victoire finale. "Nous ne serons pas les ultras favoris. La France l'est, avec d'autres nations", a-t-il affirmé.

"L'équipe devra être prête à chaque match, avec une concentration totale à chaque match. Chaque match sera déterminant. Voilà l'objectif", a ajouté Joachim Löw.

Müller et Hummels, la fin de la mise au ban

Pour sa dernière compétition internationale à la tête de l'équipe nationale d'Allemagne, l'entraîneur de 61 ans a rappelé Thomas Müller (31 ans) et Mats Hummels (32 ans) après deux ans de pénitence. Les deux champions du monde 2014 avaient fait les frais du grand ménage opéré après la débâcle du Mondial 2018 en Russie. Jérôme Boateng, qui avait été banni de la Mannschaft en même temps que ses deux complices, n'a à l'inverse pas été rappelé.

"Non, ce n'était pas une erreur, s'est-il toutefois défendu mercredi. Nous avions pris cette décision à l'époque car nous voulions laisser de l'espace et du temps aux jeunes joueurs pour se développer. Mais la pandémie a ralenti cette progression, et c'était maintenant le bon moment pour les rappeler".

Le Bayern Munich fournit comme souvent le plus gros contingent, avec huit joueurs, dont une semi-surprise: Jamal Musiala, la petite perle de l'attaque de 18 ans, binational qui a opté pour l'Allemagne après avoir joué dans les sélections de jeunes pour l'Angleterre. Parmi les nominations qui n'allaient pas de soi, Kevin Volland est également récompensé de sa bonne saison à l'AS Monaco. Il sera le seul pensionnaire de Ligue 1 dans le groupe allemand, les Parisiens Thilo Kehrer et Julian Draxler n'étant pas retenus.

Julien Absalon avec AFP