RMC Sport

Euro: le Danemark regrette d’avoir repris le match après l’arrêt cardiaque d’Eriksen

Kasper Hjulmand, le sélectionneur du Danemark, a estimé que le match face à la Finlande n'aurait pas dû reprendre après le malaise cardiaque de Christian Eriksen.

Au lendemain de l’effroyable arrêt cardiaque de Christian Eriksen, qui aurait pu coûter la vie au joueur de l’Inter sans une intervention rapide des équipes médicales sur le terrain, le sélectionneur danois Kasper Hjulmand a estimé que le match face à la Finlande (défaite 1-0) n’aurait pas dû reprendre. Le milieu de terrain s'est effondré brutalement sur le terrain peu avant la mi-temps (43e), contraignant l'arbitre à interrompre la partie.

"Je pense que c'était une mauvaise décision"

Le match a ensuite repris et s'est soldé par une défaite des Danois (1-0). "C’était une mauvaise décision, a-t-il expliqué en conférence de presse, ce dimanche. Les joueurs étaient en état de choc. Ils ne savaient pas s’ils avaient perdu leur meilleur ami. On n’aurait pas dû jouer. Mais c’est difficile. C’est mon sentiment. C’était un message très dur que les joueurs prennent la décision de jouer ou pas. Je pense que c’était une mauvaise décision."

Kasper Hjulmand s’est néanmoins réjoui d’avoir vu "Christian sourire" lors d’une conversation en début de journée. Pour l’ensemble des joueurs encore marqués par la violence de la scène, le sélectionneur promet de les aider "du mieux possible". "Nous donneront le temps nécessaire à certains, cela prendra plus de temps pour d’autres, a confié le sélectionneur. Ce n'est pas quelque chose dont on se débarrasse comme cela pour avancer."

QM