RMC Sport

Euro: portée par un Schick de légende, la République tchèque assomme l'Ecosse

La République tchèque a marqué les esprits dans le groupe D, face à l'Ecosse (2-0), au cours d'un match marqué par le but fantastique de Patrik Schick, le plus beau de cet Euro.

Signé Patrik Schick. L’attaquant du Bayer Leverkusen a marqué les esprits contre l’Ecosse en inscrivant un doublé fantastique d’un lob de 50 mètres. Loin de renoncer dans cette rencontre devenue un peu folle après la reprise, l’Ecosse a fini par s’incliner (0-2) pour son retour dans un tournoi majeur après 23 ans d’absence dans son stade de Hampden Park.

>> Euro: revivez Ecosse-République tchèque (0-2)

Les partenaires de Robertson se sont appuyés sur le soutien des quelque 12.000 supporters autorisés à assister au match pour emballer la rencontre de ce groupe D, mais la République tchèque, avec plus de finesse dans son jeu, en dépit d’un déchet technique très important de part et d’autre dans le premier acte, a fini par prendre le dessus. En deux temps.

Patrik Schick a trouvé la faille, peu avant la pause sur une tête décroisée aux six mètres après une série de corners. Tout est ensuite devenu un peu fou au retour des vestiaires. Marshall a été mis à contribution très rapidement, quelques secondes à peine après le coup d’envoi de la seconde période, sur un tir de Schick (encore lui!), puis de Darida (47e).

Un but d’anthologie

L’Ecosse a immédiatement répondu dans ce match devenu subitement beaucoup plus passionnant et rythmé, avec la barre trouvée par Hendry (48e). Vaclik a réalisé un premier prodige en poussant très fort sur ses jambes pour empêcher le ballon, mal dégagé par son coéquipier, de rentrer, dans ce match totalement débridé.

Son homologue Marshall a été en revanche bien trop court sur l’inspiration géniale de Patrik Schick. L’attaquant s’est emparé du ballon après une frappe écossaise contrée pour déclencher une tentative du gauche couronnée de succès, juste après avoir passé la ligne médiane. Surpris, Marshall n’est pas parvenu à regagner à temps son but. Somptueux.

Sonnés par ce but d’anthologie, les Ecossais, loin de renoncer, sont restés menaçants, obligeant Vaclik à sortir le grand jeu (62e, 66e). Intenses et disputés, les débats le sont restés jusqu’au bout, la Tartan Army ayant tout donné pour inscrire au moins un but qui aurait pu tout relancer dans cette partie. Mais ce but n’est jamais venu.

La République Tchèque, grâce à ce succès, occupe la place de leader du groupe D, qui a vu l’Angleterre battre dimanche la Croatie (1-0). Le prochain match de l’Ecosse face à l’Angleterre, programmé à Wembley ce vendredi (21h), promet d’être monumental. La Croatie défiera la République Tchèque le même jour, à 18h.

QM