RMC Sport

"It's coming home": l'Angleterre écrase l'Ukraine et rejoint le Danemark en demie de l'Euro 2021

En déplacement à Rome, l'Angleterre n'a pas tremblé pour rejoindre le dernier carré de l'Euro 2021, en dominant largement l'Ukraine (4-0). Harry Kane a signé un doublé, et Raheem Sterling s'est montré entreprenant. Pour leur demi-finale, les Three Lions retroveront le Danemark mercredi prochain (21h), à Wembley.

L'escapade anglaise à Rome, au Stadio Olimpico, s'est déroulée comme dans un rêve. Gareth Southgate et ses joueurs vont pouvoir revenir avec le plein de confiance à la maison, à Wembley, pour le Final 4 de l'Euro 2021: les demi-finales et la finale se joueront au sein de la mythique enceinte londonienne. "It's coming home", en quelque sorte, comme le veut ce chant entonné partout par les fans anglais.

Face à l'Ukraine ce samedi, l'équipe d'Angleterre s'est appuyée à nouveau sur une belle solidité défensive pour s'offrir un ticket (4-0) pour le dernier carré. Et il n'a fallu que quelques minutes (4e minute), pour que le capitaine Harry Kane montre la voie à ses partenaires, sur un excellent service de Raheem Sterling, après s'être déjoué de plusieurs joueurs par sa vivacité et un crochet. Son but en huitième de finale lui a visiblement fait le plus grand bien pour débloquer un compteur qui pourrait encore largement bouger.

Les faiblesses défensives de l'Ukraine

Pour son premier quart de son histoire à l'Euro, l'Ukraine n'a pas démérité mais a affiché ses limites. Andreï Chevtchenko a procédé à quelques ajustements tactiques à la suite de l'ouverture du score, mais les Anglais ont réussi à imposer plusieurs séances de conversation de ballon, assez longues. Sterling, encore lui, très remuant, a permis à Declan Rice de tenter sa chance de loin (33e) mais Heorhiï Bouchtchane s'est interposé. L'ailier de Manchester City a été l'homme en vue de cette première période.

Avec la sortie sur blessure de Serhiy Kryvtsov (35e), Andreï Chevtchenko est passé d'un 3-5-2 à un 4-3-3 en cours de jeu. Mais la seconde période a montré à nouveau les faiblesses défensives de sa sélection, avec un marquage approximatif sur un coup-franc de Luke Shaw, permettant à Harry Maguire d'envoyer sa tête (47e) au fond des filets pour le but du break.

Kane enfin libéré

Muet lors de la phase de groupes, Harry Kane avait ouvert son compteur face à l'Allemagne, lors du huitième de finale. Le buteur de Tottenham est désormais lancé, avec le but du doublé (50e) qui n'a pas tardé, mettant sa tête sur un nouveau centre de Shaw, trouvé lui par Sterling. D'une belle reprise instantanée, Kane aurait même pu s'offrir un triplé (61e) mais sa tentative a été repoussée.

Sur le corner qui a suivi, Jordan Henderson a puni encore l'Ukraine (63e), pour le 4-0 qui a mis en évidence définitivement les problèmes dans le domaine aérien. Dans la foulée, Gareth Southgate a ménagé ses troupes, avec plusieurs changements. La tête déjà au dernier carré. En cinq matchs, l'Angleterre n'a par ailleurs toujours pas concédé le moindre but dans la compétition. Sans forcément être impressionnants offensivement jusqu'ici, les Anglais ont cette fois offert une belle leçon de réalisme.

Pour leur demi-finale, les Three Lions retrouveront un adversaire redoutable, à savoir le Danemark qui a vaincu la République tchèque plus tôt ce samedi (2-1). Mais la rencontre se jouera à domicile pour l'Angleterre, à Wembley, mercredi prochain (21h). Un avantage forcément pour Kane et ses coéquipiers, qui devront se méfier tout de même d'une sélection joueuse et portée par un supplément d'âme depuis leur premier match, marqué par l'arrêt cardiaque de Christian Eriksen.

Guillaume Lepere Journaliste RMC Sport