RMC Sport

Danemark: "Il sait qu'on joue pour lui", le message fort de Kjaer pour Eriksen après la qualif'

Extrêmement soudés depuis le malaise cardiaque subi par Christian Eriksen, les Danois se sont qualifiés ce samedi pour les demi-finales de l'Euro 2021 en dominant la République tchèque, à Bakou (2-1).

Le Danemark continue d'écrire son rêve. Tombeurs de la République tchèque (2-1) et de son buteur Patrik Schick, ce samedi, les Rouges se sont qualifiés pour la quatrième demi-finale d'Euro de leur histoire, toujours autant soudés depuis le malaise cardiaque subi par leur maître à jouer Christian Eriksen au début du tournoi.

"C'est énorme. C'est fou. Nous avions un but, quand nous sommes venus ici: c'est qu'on rentre pour aller à Wembley. Mais je mentirais en disant que ça nous laisse insensible tout ça. Que Christian aille bien ça veut dire qu'on peut continuer à pousser. Il sait qu'on joue pour lui", a rappelé le capitaine de cette équipe, Simon Kjaer, au micro de la télévision danoise DR.

Une nouvelle "bagarre" gagnée

"C'est dur de trouver les mots, nous savions que ce serait un match difficile, on savait que ce serait un test difficile contre une équipe qui a une puissance extraordinaire et qui a aussi la même intensité que nous, a appuyé Kasper Schmeichel. On savait qu'il fallait qu'on réponde à ça et en plus de ça, utiliser nos qualités. La première période je trouve qu'on a hyper bien joué, la seconde période ils marquent malheureusement tôt et mettent beaucoup de pression. C'est ce qui caractérise une grande équipe: vous savez bien jouer, mais aussi vous battre, aller à la bagarre, à la bataille et c'est ce qu'on a fait".

Transcendés par les dernières nouvelles positives apportées par Eriksen, qui a pu quitter l'hôpital de Copenhague six jours après son arrêt cardiaque, les Danois rêvent d'imiter leurs aînés, champions d'Europe en 1992.

A Bakou, une banderole "For Christ10an" ornait une des quatre tribunes du stade Olympique, où les supporters danois ont assuré, à un bon millier, l'ambiance dans une enceinte peu garnie. Les buts de Thomas Delaney (5e) et Kasper Dolberg (42e) ont récompensé la domination de leur sélection face à des Tchèques décevants en première période. Schick a sonné le réveil en signant son cinquième but (49e), rejoignant ainsi Cristiano Ronaldo en tête du classement des meilleurs buteurs, mais les joueurs de Kasper Hjulmand ont tenu bon jusqu'au bout pour décrocher leur place dans le dernier carré. Ils iront au pays de Shakespeare défier l'Angleterre ou l'Ukraine pour une place en finale.

RR avec AFP