RMC Sport

Portugal-Serbie: l'arbitre s'excuse après un penalty sifflé puis refusé... à cause de son assistant

Le Portugal entame poussivement ses éliminatoires pour l'Euro 2020. Après son nul contre l'Ukraine (0-0), le tenant du titre n'a pris qu'un point face à la Serbie ce lundi (1-1). Un match marqué par la blessure de Cristiano Ronaldo et surtout une polémique autour d'un penalty en faveur de la Seleçao sifflé... puis annulé. Et pour lequel l'arbitre s'est excusé.

Ce n'était décidément pas un bon soir pour le Portugal. Après son nul contre l'Ukraine vendredi (0-0), le champion d'Europe en titre n'a pas fait mieux pour son deuxième match des éliminatoires de l'Euro 2020 en concédant le nul contre la Serbie (1-1). Un match qui laisse un goût amer à la Seleçao. 

Déjà touchés par la blessure de Cristiano Ronaldo juste avant la demi-heure de jeu, les Portugais se sont vu accorder... puis refuser un penalty à la 73e minute. L'arbitre central avait au départ sifflé une main d'Antonio Rukavina. Avant d'être déjugé par son assistant, à l'autre bout du terrain. Rageant pour les hommes de Fernando Santos, qui auront passé une bonne partie du match à vendanger face au but.

Les excuses de l'arbitre, déjugé par son assistant

Comme l'a confirmé le sélectionneur devant la presse, après la rencontre, l'arbitre central a convoqué Fernando Santos dans son vestiaire pour regarder l'action litigieuse. Et s'est excusé, en confirmant au technicien qu'il y avait bien penalty. Ce à quoi Santos a répondu qu'il n'avait pas à s'excuser, puisqu'il avait pris la bonne décision. Contrairement à son assistant, bien plus éloigné de l'action.

Pour le blessé Ronaldo, pas de doute. "Le penalty était clair", a-t-il insisté en zone mixte. Avant de s'interroger sur l'absence d'assistance-vidéo pour ces éliminatoires.

A.Bo avec N.Vilas