RMC Sport

Ajax-OL: les notes (catastrophiques) des Lyonnais

-

- - AFP

Au terme d’une rencontre folle, l’OL a sombré sur la pelouse de l’Ajax Amsterdam (4-1) en demi-finale aller de la Ligue Europa. Un naufrage collectif, hors la performance d’un Anthony Lopes qui a évité à Lyon une fessée historique.

Anthony Lopes: 6

Le soir des sauvetages, malgré quatre buts encaissés. Sur l’ouverture du score de Bernard Traoré, tout va vite et sa responsabilité n’est pas engagée. Sur le second but en revanche, la mauvaise passe de Mouctar Diakhaby le met certes sous pression, mais son dégagement raté lui revient comme un boomerang. Il sauve une balle de 3-0 juste avant- la pause, puis plusieurs de 5-1… Le seul, et de loin, à se montrer à la hauteur de l'événement.

Les buts du match en vidéo

Jérémy Morel: 3,5

Vaillant comme d’habitude, mais mangé de la tête sur le second but de l’Ajax. Le danger est (un peu) moins venu de son côté droit. Le naufrage collectif est cependant tel qu’il n’y échappe pas.

Nicolas Nkoulou: 2,5

Ce constat de Christophe Dugarry, membre de la Dream Team RMC Sport vaut pour lui: "C’est trop lent, c’est trop mou". Parfois mangé physiquement par Kasper Dolberg, il a sombré avec les autres. D’incroyables largesses de marquage.

A lire aussi >> Ajax-OL: pour Aulas, une demi-finale "c'est beaucoup plus fort qu'un podium"

Mouctar Diakhaby: 2,5

Pas sa soirée. Le jeune défenseur axial (20 ans) a affiché d’énormes lacunes techniques, dans ses transmissions notamment. Comme sur son horrible passe en retrait qui amène le second but d’Amsterdam. Un raté décisif accompagné de nombreuses approximations. De la densité physique, mais à l’image de son équipe, totalement dépassée.

Le match à revivre ici

Christophe Jallet: 3

En un-contre-un, il a énormément souffert face à Amin Younes, petit gabarit aux faux-airs de Marc Overmars. Il n’a pas non plus su équilibrer l’arrière-garde olympienne parfois ouverte aux grands vents. Un match à oublier très vite.

Maxime Gonalons: 3

L’un des rares à mettre à répondre à l’agressivité de l’Ajax avant la pause. Même si on le voyait se tourner la tête constamment vers l’arbitre à chaque contact. Comme les autres, il a manqué de précision technique et lui aussi est directement impliqué sur deux des quatre buts encaissés pas l’OL. Averti pour une charge irrégulière sur Tete (41e).

Lucas Tousart: 3

Très décevant, pas au niveau en terme d’engagement. Il n’a pas su se sortir de la pression adverse, a perdu de nombreux ballon comme celui décisif du troisième but de l’Ajax (51e). Une sale soirée soulagée à la 57e, au moment de son remplacement par Rachid Ghezzal.

Corentin Tolisso: 3

Transparent, il n’a jamais pesé. En l’absence d’Alexandre Lacazette, on attendait de lui quelques éclairs. Placé derrière Nabil Fekir, il a semblé perdu.

Mathieu Valbuena: 4

De l’activité, il a tenté d’apporter de la vitesse en jouant vite. Mais quel déchet sur ses coups de pieds arrêtés pour un joueur habituellement adroit dans cet exercice ! Dans ce soir de désolation lyonnaise, il a cependant l’immense mérite d’inscrire le but d’un mince espoir d’une belle frappe enroulée.

Maxwell Cornet: 3

Une frappe qui aurait dû tromper Onana en début de match (10e). Ses rushes n’ont ensuite jamais apporté de danger. Il a également trop peu pesé dans son abattage défensif.

Nabil Fekir: 4

Dans cette soirée noire, un brin surréaliste, il s’est proposé, il a tenté et aura été le seul, hors but de Valbuena, à semer du trouble dans l’arrière-garde hollandaise, comme sur ce raid solitaire (51e) ponctué d’une belle frappe enroulée, ou sur ce face-à-face manqué quelques minutes après la réduction de l’écart olympien. Il a manqué de réalisme. Mais au moins, il s’est passé quelque chose.

A lire aussi >> "Y avait penalty sur Nilmar", l’action qui a traumatisé l’OL en 2005

S.R