RMC Sport

Dopage: deux joueurs de Salzbourg suspendus juste avant le match contre Villarreal

Sékou Koïta

Sékou Koïta - ICON Sport

Quelques minutes avant le coup d'envoi du 16e de finale aller de Ligue Europa entre Salzbourg et Villarreal ce jeudi, deux joueurs du club autrichien ont été suspendus trois mois pour contrôle antidopage positif.

Deux joueurs du Red Bull Salzbourg, également internationaux maliens, ont été suspendus pour trois mois après avoir été testés positifs lors d'un contrôle antidopage réalisé le 22 novembre par l'UEFA, a annoncé jeudi le club autrichien.

"La suspension prend effet immédiatement et couvre les rassemblements en club et internationaux", selon un communiqué publié peu avant le coup d'envoi du 16e de finale aller de la Ligue Europa contre Villarreal. "L'UEFA a estimé qu'il n'y avait pas de volonté intentionnelle d'enfreindre les règles du dopage, mais celles-ci stipulent que chaque joueur a la responsabilité de s'assurer qu'il n'ingère aucune substance interdite", explique le club.

>>> suivez les matchs de Ligue Europa en live-texte

Le milieu de terrain Mohamed Camara et l'attaquant Sékou Koïta, hommes de base du Red Bull Salzbourg tous deux âgés de 21 ans, affirment que le personnel médical travaillant pour l'équipe nationale du Mali leur a administré un médicament contre le mal de l'altitude pour disputer un match des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations. "Ce docteur a été aussitôt suspendu par la fédération malienne de football", précise le Red Bull Salzbourg.

Une rencontre du 17 novembre en question

Il s'agissait de la rencontre du 17 novembre face à la Namibie, qui avait permis au Mali de se qualifier pour la CAN. Elle avait été disputée dans la capitale namibienne Windhoek, située à environ 1.700 mètres d'altitude.

"Nous sommes satisfaits que la lumière ait été faite", a réagi le président du club autrichien, Stephan Reiter, tout en regrettant la "sérieuse perte sportive" que représente cette suspension.

Dans une lettre postée sur Twitter, Sékou Koïta s'est dit "triste" mais "soulagé de voir que l'UEFA avait entendu et pris en compte tous les éléments du dossier", et a invité les jeunes joueurs à "une extrême prudence vis-à-vis des produits distribués par les staffs médicaux".

>>> ne ratez rien de la Ligue Europa et abonnez-vous à RMC Sport

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery avec AFP Journaliste RMC Sport