RMC Sport

Incidents Everton-OL: Pour Lopes, "le supporter avec l'enfant dans ses bras, c'était surréaliste !"

-

- - AFP

A la veille du match entre Lyon et Everton en Europa League, Anthony Lopes a évoqué les incidents "surréalistes" au match aller à Goodison Park. Pour le portier lyonnais, ses partenaires devront une nouvelle fois garder leur sang-froid et ne pas répondre aux éventuelles provocations.

Ce jeudi au Groupama Stadium, l’Olympique lyonnais retrouvera Everton en Europa League (19h). Les Lyonnais, en cas de victoire, pourrait prendre une sérieuse option sur la qualification en seizièmes de finales, eux qui s’était déjà imposés au match aller en Angleterre (2-1).

Mais l’essentiel n’était malheureusement pas là. A Goodison Park, une échauffourée avait éclaté entre les joueurs des deux équipes. Plusieurs fans des toffees s’étaient également mêlés à la bagarre, dont un père de famille, avec son enfant dans les bras, qui avait frappé Anthony Lopes.

A lire aussi >> Everton-OL: un supporter identifié, les Anglais choqués par la bagarre

Lopes "n'a pas eu peur" mais était "extrêmement déçu et choqué"

Interviewé par l’AFP, le portier franco-portugais s’est dit "extrêmement déçu et choqué" par cet incident : "Ce sont des faits de jeu qui arrivent quelquefois. Je n'ai pas eu peur mais j'étais extrêmement déçu et choqué (...) Le plus dur est de ne pas répondre et de rester concentré. Le supporter avec l'enfant dans ses bras, c'était surréaliste! Je ne pense pas qu'ils s'appuieront là-dessus car ils ont besoin des trois points et nous, nous avons besoin de gagner pour nous qualifier pour les 16es de finale le plus tôt possible".

A lire aussi >> Everton-OL: la "honte" du supporter qui s'est mêlé à la bagarre avec son fils dans les bras

"Ce sera à nous d'être concentrés et s'il y a provocation, il ne faudra pas répondre"

Le gardien de 27 ans a de nouveau insisté sur l’état d’esprit et à invité ses partenaires à ne pas tomber dans le panneau d'éventuelles provocations faites à leurs égards: "Ce sera à nous d'être concentrés et s'il y a provocation, il faudra ne pas répondre" et a affirmé que cet épisode appartenait désormais au passé: "On est totalement passés à autre chose".

VIDEO. Des comings-out dans Football Manager 2018 pour "que les gays ne soient plus lynchés"

AG avec l'AFP