RMC Sport

Lazio-Nice: les Aiglons crucifiés par... Le Marchand

Dans un match pauvre en occasions, Nice a été battu dans le temps additionnel sur le terrain de la Lazio Rome (1-0), ce jeudi, sur un but contre son camp de Maxime Le Marchand. Après quatre matchs, les Aiglons sont toujours deuxièmes du groupe K, avec six points.

Le Marchand, au bout de l'ennui

Depuis le début de cette phase de poules, les matchs de Nice étaient la garantie de voir des buts. En trois rencontres, 13 avaient été inscrits (9 pour, 4 contre). La belle série des matchs animés s'est arrêtée ce jeudi. Pendant 91 minutes, on a cru que ce match n'aurait même pas sa place dans la fameuse catégorie des "bons 0-0". Les occasions se sont comptées sur les doigts d'une main et le joueur qui a le plus créé le danger est le latéral gauche romain Jordan Lukaku. Mais finalement, les filets ont tremblé. Malheureusement pour les Niçois, ce sont ceux de Walter Benitez, battu par un but contre son camp de Maxime Le Marchand sur le dernier corner du match (92e). Cruel.

>> Revivez le match

Nice toujours bien placé mais…

Malgré cette défaite, Nice entrevoit toujours les 16es de finale de la Ligue Europa. Il faudra encore donner un dernier coup de collier, mais l'OGCN est toujours 2e du groupe K, à six points de la Lazio. Derrière, Zulte-Waregem, vainqueur sur le terrain du Vitesse Arnhem (2-0), pointe à deux unités. Une victoire à domicile face aux Belges lors de la prochaine journée (23 novembre) et la qualification serait en poche.

A lire aussi >> Ligue Europa: l'OL dispose facilement d'Everton et se rapproche de la qualification

Balotelli (presque) privé d'Italie

Déjà absent lors du barrage aller à Naples (2-0), Mario Balotelli a passé le plus clair de son temps sur le banc pour ce deuxième déplacement niçois en Italie cette saison. S'il voulait se rappeler aux bons souvenirs de ses compatriotes et surtout convaincre le sélectionneur Giampiero Ventura, c'est donc raté, puisqu'il n'a remplacé Pierre Lees-Melou qu'à la 80e et n'a pas eu l'occasion de se mettre en évidence, hormis sur une frappe très, très largement au-dessus. "Super Mario" sera frais pour la réception de Dijon dimanche (15h), mais pas sûr que ça le console beaucoup…

>> VIDEO. Guimaraes-OM: quand Evra balance un coup de pied à un supporter 

La série noire du Gym continue

Nice était à une petite minute de mettre fin à sa série noire. Depuis le revers à domicile face à Marseille (4-2), le 1er octobre, les hommes de Lucien Favre ont perdu tous leurs matchs. La défaite de ce jeudi, au stade olympique de Rome, est la sixième consécutive toutes compétitions confondues. Seulement 17e de L1, les Aiglons doivent impérativement réagir dimanche à Dijon (15h), sous peine de plonger dans la zone de relégation.

A lire aussi >> Nice: la relation se crispe doucement entre Favre et ses dirigeants

Alexandre Alain Rédacteur