RMC Sport

Ligue Europa: l’OL, qualifié, jouera une finale de groupe à l’Atalanta

L’OL a largement battu Limassol ce jeudi en Ligue Europa (4-0). Grâce à un Nabil Fekir décisif pour son retour et un Houssem Aouar inspiré, les Gones, déjà qualifiés pour les 16es, ont décroché un précieux succès. Ils devront s’imposer en Italie lors de la dernière journée pour terminer en tête de leur groupe devant l’Atalanta Bergame.

La première place se jouera en Italie

L’OL s’est offert une belle victoire face Limassol ce jeudi en Ligue Europa (4-0). Un résultat qui permet aux Gones, déjà qualifiés en 16es de finale, de rester en course pour terminer premiers du groupe E. Il faudra pour ça prendre le meilleur sur l’Atlanta Bergame, qui est allée s’imposer 5-1 à Everton. Les deux équipes sont à égalité de points au classement, mais les Italiens possèdent une meilleure différence de buts (+9 contre +8 pour l’OL). Les joueurs de Bruno Genesio devront donc aller s’imposer de l’autre côté des Alpes lors de la dernière journée s’ils veulent passer devant.

>> Revivez OL-Limassol en ligne

Fekir décisif pour son retour

Le virage nord lui a adressé un bel hommage dimanche lors de la réception de Montpellier en Ligue 1 (0-0). Et Nabil Fekir le lui a bien rendu. Pour son retour à la compétition après sa suspension, le capitaine de l’OL s’est montré décisif face à Limassol. Après un superbe rush de Memphis Depay, l’artiste lyonnais a inscrit le deuxième but de la soirée d’un superbe enchaînement contrôle de la poitrine-reprise de volée (32e). Sans brandir son maillot cette fois. Ses partenaires avaient regretté son absence le week-end dernier. Et ils avaient bien raison.

Aouar prend de l’ampleur

Il est entré dans ce match sur un coup du sort. Lorsque Bertrand Traoré s’est blessé tout seul à la 11e, c’est lui qui a été appelé pour suppléer l’attaquant burkinabé. Et Houssem Aouar a parfaitement rempli son rôle. Voire mieux. Disponible et inspiré, le milieu offensif de 19 ans a fait admirer sa qualité technique au-dessus de la moyenne. Dans son couloir droit, l’international Espoirs français a constamment amené le danger. Jusqu’à ce centre déposé sur la tête de Mariano Diaz pour le 3-0 (67e).

>> Ligue Europa: l'OM garde son destin en main grâce à un nul miraculeux à Konyaspor

Maolida a trouvé la faille… en solo

Son entrée en jeu a été très remarquée. En remplaçant Memphis à un quart d’heure de la fin, Myziane Maolida a réussi à se montrer sur la pelouse du Groupama Stadium. L’attaquant de 18 ans a même été récompensé de ses efforts par un but en fin de match, avec un peu de réussite (90e). Mais il a également agacé un peu ses partenaires en jouant systématiquement ses coups en solo, comme sur cette action où il oublie Fekir et Mariano seuls dans la surface. Le jeune lyonnais a clairement du talent mais attention à ne pas manquer d’altruisme en voulant trop se mettre en avant.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur