RMC Sport

Ligue Europa: l’UEFA ouvre une enquête contre l’OL et l’OM après les incidents avec les supporters

La commission de discipline de l’UEFA a ouvert une procédure contre les clubs de Lyon et Marseille en raison des débordements des supporters en Ligue Europa lors des matchs contre Bröndby et Galatasaray.

Il fallait s’y attendre compte-tenu des images diffusées lors d'OL-Bröndby et OM-Galatasaray le jeudi 30 septembre. Selon les informations du journal L’Equipe, l’UEFA a décidé de se saisir du dossier et a chargé son organe disciplinaire de faire la lumière sur les débordements des supporters lors des rencontres de Ligue Europa au Groupama Stadium et au stade Vélodrome.

La commission de discipline de l'instance européenne a ouvert des enquêtes et se réunira le 18 octobre pour en étudier le contenu. Les deux décisions de l’instance concernant Lyon et Marseille sont attendues le 22 octobre selon le quotidien.

Six interpellations à Lyon

L’OL est notamment visé pour un léger "envahissement de terrain" (selon les termes du rapport de l'UEFA) et des obstructions de passage dans son enceinte. Plus grave encore, mais cela ne paraît plus du ressort de l’UEFA, plusieurs incidents ont opposé des supporters rhodaniens et danois en marge de la victoire des Gones contre Bröndby (3-0).

Des sources policières de BFMTV dénombrent au total six interpellations en marge de ce rendez-vous. Durant la rencontre, un supporter a été interpellé, celui qui est entré sur la pelouse. Puis trois autres l'ont été pour jets de bouteille (un pour une bouteille en plastique, les autres en verre). Deux d'entre eux avaient été placés en garde à vue, le troisième immédiatement relâché. Un autre supporter a été interpellé pendant le match pour dégradations et vol d'un siège de tribune. Après la rencontre, un supporter a été interpellé pour usage de fumigènes. Un dernier supporter sera arrêté en dehors du cadre du match pour un jet de projectiles sur les policiers en centre-ville.

>> Le meilleur de la Ligue Europa est à suivre sur RMC Sport

Le match interrompu à Marseille

La procédure lancée par l’UEFA risque d’être un peu plus sérieuse pour l’OM. Et pour cause, l’utilisation massive et les jets de fumigènes entre les ultras phocéens et le parcage visiteur a grandement perturbé le match de Marseille face à Galatasaray (0-0). Face aux provocations de part et d’autre, l’arbitre central a même été obligé d’interrompre la rencontre pendant huit minutes au cours de la première période.

De l’aveu même de Jorge Sampaoli, ce match de Ligue Europa n’aurait pas dû reprendre. Après le coup de sifflet final, de nouveaux affrontements ont eu lieu entre supporters des deux équipes et forces de l’ordre à proximité du stade Vélodrome. Au total, la police a été contrainte de procéder à cinq interpellations (trois chez les fans turcs et deux côté marseillais). La tâche de l’UEFA pour faire la lumière sur cette soirée mouvementée s’annonce des plus intenses.

JGL