RMC Sport

Ligue Europa: Saint-Etienne, un p’tit tour et puis s’en va ?

Yohan Mollo

Yohan Mollo - AFP

Au lendemain de sa qualification pour la phase de poules de la Ligue Europa, Saint-Etienne a hérité d’un groupe G très costaud avec la Lazio Rome, Rosenborg et Dniepropetrovsk. Pour espérer continuer à grandir, les Verts vont devoir se transcender.

Christophe Galtier souhaitait voir les poules de la Ligue Europa, histoire que la phase de croissance de son équipe ne soit pas stoppée net. Avec la Lazio Rome de Miroslav Klose et de l'Argentin Lucas Biglia, les Norvégiens de Rosenborg et les Ukrainiens de Dniepropetrovsk, l’entraîneur des Verts ne doit pas être déçu.

A quelques années voire mois près, ces trois-là n’auraient d’ailleurs pas dépareillé en phase de groupes de la Ligue des champions, vu l’histoire, le palmarès et les perfs récentes de ce trio sur la scène européenne.

Dniepo de nouveau sur sa route

Si la réputation de la Lazio n’est plus à faire, Rosenborg a souvent joué le rôle de poil à gratter en C1 (malgré quatre ans d’absence sur la scène continentale) tandis que le Dniepo était tout bonnement finaliste de la dernière Ligue Europa (défaite face à Séville). Un adversaire qui n’avait pas réussi aux Verts la saison passée puisque les Stéphanois avaient concédé un nul et une défaite face à cette équipe venue du froid en phase de poules.

Vu le contexte, la mission s’annonce donc ardue pour Saint-Etienne. Et pourrait tourner court.

la rédaction