RMC Sport

Ligue Europa: Tottenham file sans forcer en huitièmes, avec une masterclass d'Alli

Déjà large vainqueur à l'aller (4-1), Tottenham a confirmé ce mercredi face aux Autrichiens de Wolfsberger (4-0) en 16e de finale retour de la Ligue Europa. Carlos Vinicius, auteur d'un doublé, et Dele Alli, buteur sur un retourné exceptionnel, ont brillé.

Peu utilisé par José Mourinho, gêné par des pépins physiques réguliers et finalement resté cet hiver alors qu’il était annoncé partant, Dele Alli vit une saison quelque peu délicate à Tottenham. Pour lui, la Ligue Europa représente une parenthèse bienvenue. Titulaire ce mercredi face aux Autrichiens de Wolfsberger, l’international anglais a été le grand artisan de la victoire des Spurs (4-0), qui l’avaient déjà emporté à l’aller (4-1) et qui sont donc les premiers à se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition.

Positionné comme meneur de jeu au sein d’un onze remanié, sans Hugo Lloris, Harry Kane ni Heung-Min Son, il a ouvert le score d’un retourné exceptionnel (11e). Un geste faisant forcément penser à celui réussi mardi par Olivier Giroud face à l’Atlético avec Chelsea (1-0) en Ligue des champions. Après avoir contrôlé le ballon, Alli s’est élevé dans les airs au niveau du point de penalty pour tromper le portier Manuel Kuttin sur cette incroyable inspiration.

Un doublé pour Carlos Vinicius

En grande forme, il s’est mué en passeur décisif en seconde période. D’abord pour Carlos Vinicius, puis pour Gareth Bale. L’avant-centre brésilien, passé notamment par Monaco, a trouvé la faille d’une tête smashée sur une délicieuse ouverture d’Alli (50e). Celui qui été annoncé dans le viseur du PSG il y a quelques semaines a ensuite offert un caviar à Bale. Le Gallois, qui connaît lui aussi une saison compliquée, en a profité pour marquer d’une frappe du gauche en première intention dans la surface (73e). Son sixième but de la saison toutes compétitions confondues.

Vinicius s'est chargé d'alourdir le score d'un joli tir du gauche (83e), bien aidé par l'excellent pressing du jeune attaquant anglais Dane Scarlett (16 ans) dans les pieds de Gustav Henriksson. Seulement neuvièmes de Premier League après leurs récentes défaites contre Manchester City (3-0) et West Ham (2-1), les Spurs profitent de ce succès à domicile et de cette qualification pour retrouver un peu de confiance. A confirmer dès dimanche face à Burnley en championnat.

>> La Ligue Europa est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR