RMC Sport

Ligue Europa: une finale pour Rennes, un miracle pour Bordeaux, les enjeux de la dernière journée

La sixième et dernière journée de la phase de poules de la Ligue Europa ne sera pas dénuée d'intérêt. Entre les premières places visées par les uns et les qualifications encore à aller chercher pour les autres, cette ultime levée s'annonce passionnante. Avec en point d'orgue, la finale entre Rennes et Astana et le miracle encore à portée de main des Bordelais. Le tout sur RMC Sport, bien sûr.

Pour Rennes, c’est soir de finale

De 32e de finale même si on veut rester dans l’image d’un match couperet. Opposé ce jeudi soir à Astana (18h55), dans son antre du Roazhon Park, le Stade Rennais a son destin en main. Un succès et rien d’autre lui garantirait d’être du prochain printemps européen et d’y disputer les 16e de finale, fort alors de la deuxième place acquise dans le groupe K, derrière le Dynamo Kiev. L’AC Milan sera lui aussi assuré de poursuivre sa route sur la scène européenne en cas de victoire en Grèce, à l’Olympiakos. Un nul lui suffira mais un succès lui ouvrirait les portes de la première place du groupe G… à condition que le Betis s’incline à Dudelange, bon dernier du groupe avec zéro points.

Dans le groupe J, le FC Séville et le Standard de Liège vont s’affronter à distance pour le dernier ticket disponible pour le prochain tour, le premier sur sa pelouse face à Krasnodar (qu’il pourrait dépasser en cas de succès), le second sur le terrain d’Akhisar. Un nul pourrait suffire aux Sévillans, tout comme aux Belges, à condition que l’autre équipe ne l’emporte pas. Enfin, Chelsea assuré d’être premier (15 pts, groupe L), le BATE Borisov et le Vidi FC, à égalité de points au coup d’envoi (9 pts) vont lutter pour la 2e place.

Groupe G, groupe I, ça sent le soufre…

… parce que tout le monde peut se qualifier. Dans le premier groupe, si Villarreal mène la danse (7 points), c’est grâce à sa différence de buts (+5) largement supérieure au Rapid de Vienne (7 points aussi, mais -4 de différence de buts). Mais les Espagnols n’ont pas de marge. Derrière, les Rangers (6 points) et le Spartak Moscou (5 points), peuvent continuer à rêver. Le Sous-Marin Jaune a son destin en main et s’il ne veut pas trembler, n’a besoin que d’un succès à domicile ce jeudi soir contre les Russes pour assurer sa qualification. Idem pour le Rapid de Vienne, chez lui, face aux Rangers, avec la ferme intention de venger la défaite enregistrée en Ecosse (3-1).

Même cas de figure dans le groupe I: de Genk (8 points), à Sarpsborg (5 pts), en passant par Besiktas (7 pts) et Malmö (6 pts), les quatre équipes encore en lice peuvent espérer tirer leur épingle du jeu. A noter que les deux clubs les mieux classés dans cette poule ont la chance de recevoir : Genk accueille Sarpsborg et le Besiktas reçoit l’ancienne formation de Zlatan Ibrahimovic.

Bordeaux pas maître de son destin, Celtic ou Leipzig?

L’autre club français encore en mesure de voir le printemps européen, les Girondins de Bordeaux, va jouer sans garantie. Le club au scapulaire a un contrat simple dans le groupe C, dont il occupe avant cette 6e journée de la phase de poules la dernière place : il doit battre le FC Copenhague (club formateur d’Andreas Cornelius, joueur prêté aux Girondins). Mais derrière, il doit aussi espérer que le Zenit l’emporte au Slavia Prague, car tout autre résultat du club russe mettrait fin à ses derniers espoirs. Bref, il faudra un miracle aux Bordelais pour aller plus loin dans cette Ligue Europa.

Dans le groupe B, l’incertitude plane également sur l’identité du deuxième club à accompagner Salzbourg en 16es de finale. Est-ce que ce sera le Celtic, qui reçoit justement le leader ? Ou est-ce plutôt Leipzig, qui accueillera Rosenborg, bon dernier du groupe avec zéro point au compteur ? Avantage au club de Glasgow, qu’un nul suffira à qualifier.

Bayer, Zurich, Arsenal, Sporting, à qui la première place?

Dans les groupes D et H, celui de l’OM donc, la messe est dite et les Olympiens, lanterne rouge avec un seul et petit point, vont tâcher de sauver l’honneur, au Vélodrome, face à l’Apollon Limassol. Deux poules auront encore un fort enjeu, le même pour le coup, puisqu’il s’agit de la première place. Le Bayer Leverkusen (10 points) et le FC Zürich (9 points) dans le groupe A vont la disputer à distance, le premier à Larnaca, le second au Ludogorets. Même topo donc dans le groupe E. Le Sporting (10 points), qui reçoit Vorskla, espérera un faux pas d’Arsenal… à première vue loin d’être évident, à domicile, face à Qarabag.

Le programme TV de la 6e journée de la phase de poules de Ligue Europa

18h55 : OM - Apollon Limassol (RMC Sport 1)
18h55 : Rennes - Astana (RMC Sport 2)
18h55 : Rapid Vienne - Glasgow Rangers (RMC Sport 3)
18h55 : Videoton - Chelsea (RMC Live 5)
18h55 : Lazio Rome - Eintracht Francfort (RMC Live 6)
18h55 : Villarreal - Spartak Moscou (RMC Live 7)
18h55 : Besiktas - Malmö (RMC Live 8)
21h00 : Copenhague - Bordeaux (RMC Sport 1)
21h00 : Slavia Prague - Zénith Saint-Petersbourg (RMC Sport 2)
21h00 : Multizone, le magazine de la Ligue Europa (RMC Sport 3)
21h00 : Olympiakos - AC Milan (RMC Live 5)
21h00 : Arsenal - Qarabag (RMC Live 6)
21h00 : Celtic Glasgow - Salzbourg (RMC Live 7)
21h00: Leipzig - Rosenborg (RMC Live 8)

AD