RMC Sport

Lille-Ajax: attaques, expérience, dynamique... les clés du match

Leader de Ligue 1, le Losc défie l’Ajax Amsterdam ce jeudi soir en 16eme de finale aller de Ligue Europa au stade Pierre-Mauroy (21h, en direct sur RMC Sport 1 et RMC Story). Un match durant lequel les joueurs de Christophe Galtier devront montrer qu’ils ont grandi depuis la saison passée.

Des Dogues plus compétitifs pour leurs retrouvailles avec l'Ajax

Il y aura comme un léger goût de revanche ce jeudi soir stade Pierre-Mauroy. Il y a un an et demi, le LOSC n’avait pas fait le poids face à l’Ajax en phase de poules de Ligue des champions (défaites 3-0 aux Pays-Bas et 2-0 à Lille). Trop timides les Dogues. Cette année, l’équipe de Christophe Galtier a plus de convictions. L’entraîneur lillois affirme que ses joueurs ont beaucoup appris de leur expérience en C1 en 2019 (ils n’avaient gagné qu’un point). Leader de Ligue 1, le club nordiste a davantage d'atouts pour donner du fil à retordre à la formation batave. "C’est une très bonne équipe, très solide et qui met du rythme, reconnaît le coach de l’Ajax, Erik ten Hag. Ils se sont améliorés cette année. Ça ne sera pas du tout un match facile. Défensivement l'équipe est plus organisée, il y a beaucoup moins de failles qu'auparavant. Maintenant il y a très peu de différences de niveau entre les deux équipes et ce sera très serré."

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité Lille-Ajax

Deux équipes diminuées…

Si l’Ajax sera privé de trois joueurs majeurs, le gardien André Onana, récemment suspendu un an pour dopage, l'attaquant Sébastien Haller, non-qualifié après une bourde administrative et le prometteur milieu Ryan Gravenberch, suspendu, le LOSC sera également diminué. Benjamin André et Xeka sont aussi suspendus alors que Burak Yilmaz est toujours blessé. Des absences de marque mais l’une des grandes réussites de Galtier cette saison est d’avoir réussi à concerner tout son groupe. A Lille plus qu’ailleurs, le danger vient de partout et la profondeur de banc est un réel atout. Ce jeudi soir, Renato Sanches et Boubakary Soumaré devraient être alignés à la récupération. Weah et Bamba devraient alimenter le duo David-Yazici en attaque. "Tout le monde a la dalle, on est jeunes et on a envie de gagner", prévient Timothy Weah.

…mais en pleine pleine confiance

Lille-Ajax, c’est aussi l’opposition entre le leader de Ligue 1 et celui du championnat néerlandais. Deux équipes en grande forme. Le Losc compte un point d'avance sur le PSG, le club d'Amsterdam six sur le PSV Eindhoven avec un match en moins. Les Dogues restent sur une série de huit matchs sans défaite dont sept victoires toutes compétitions confondues. Du côté de la formation d’Amsterdam, cette série s’élève à 10 rencontres. On pourrait aussi assister à une rencontre très ouverte entre deux équipes portées vers l’avant. Méfiance cela dit pour les Dogues qui marquent en moyenne 1,6 but par match en L1, tandis que leurs adversaires carburent à une moyenne impressionnante de 3,2 buts par match.

La tête à la Ligue Europa, pas à la Ligue 1

En course pour le titre de champion de France, Lille doit jongler entre différentes compétitions. Et donc perdre de l'énergie voire des joueurs sur blessure. Alors que se profile un déplacement à Lorient dimanche en championnat, Galtier jure qu’il ne veut pas faire l’impasse sur la Ligue Europa. "On doit tout jouer, il n'y a pas à choisir. Je pars du principe que les victoires amènent les victoires et que, quand on est sur une dynamique comme la nôtre, il ne faut pas qu'il y ait un match qui vienne l'enrayer."

Aurélien Brossier Journaliste RMC Sport