RMC Sport

Lyon: l'individualisme de ses joueurs, Genesio n'en fait pas "une affaire d'Etat"

Bruno Genesio

Bruno Genesio - AFP

Critique envers ses joueurs, jugés un peu trop individualistes malgré la victoire contre Metz dimanche (2-0), Bruno Genesio a dédramatisé ce mercredi, à la veille de la réception d'Everton en Ligue Europa. Le coach de l'OL pense que son équipe va rectifier le tir.

L'OL avait connu des soirs de victoire plus sereins. Dimanche, après le succès contre Metz (2-0), Bruno Genesio n'avait pas caché son agacement envers ses joueurs qui s'étaient "un peu grisés" et qui avaient fait preuve "d'un peu de suffisance". Mais à la veille de la réception d'Everton, ce jeudi en Ligue Europa (19h), l'entraîneur lyonnais a assuré que ce problème était en passe d'être réglé.

A lire aussi >> Dugarry: "Il y a un individualisme dangereux à l'OL"

"Il ne faut pas en faire une affaire d'Etat, a-t-il déclaré. C'est à nous de le régler en interne, de se comporter comme des professionnels, comme des gens responsables. C'est ce que j'ai ressenti depuis le match de Metz. Ça fait partie aussi de la vie d'une équipe. Il faut simplement que ça ne se reproduise pas et qu'on pense d'abord à l'équipe."

"Ça doit nous servir de leçon"

"Quand on est concentré sur le collectif, chaque joueur peut bénéficier d'une belle récompense, a poursuivi le coach de l'OL. C'est à méditer car cela ne nous a pas porté préjudice contre Metz, mais ça doit nous servir de leçon." Elle est visiblement assimilée par ses joueurs, comme l'a confirmé Kenny Tete: "C'est important de jouer collectif. On en a beaucoup parlé dans le vestiaire. On doit le montrer demain."

A lire aussi >> Incidents Everton-OL: Pour Lopes, "le supporter avec l'enfant dans ses bras, c'était surréaliste!"

VIDEO: La grande explication entre Bruno Genesio et Daniel Riolo

AA avec EJ