RMC Sport

OL-Besiktas: "un scandale", "des animaux"... des supporters qui ont quitté le Parc OL avant le match témoignent

De violents incidents ont émaillé l’avant-match de Lyon-Besiktas, ce jeudi. Trop pour certains supporters, qui ont quitté le Parc OL avant même le coup d’envoi. Ils témoignent au micro de RMC Sport.

Le football n’est pas sorti grandi de ce Lyon-Besiktas. Deux heures avant le début de ce quart de finale aller de Ligue Europa, des échauffourées ont eu lieu aux alentours du Parc OL. Elles se sont poursuivies dans le stade et des milliers de fans rhodaniens ont été contraints de pénétrer sur la pelouse, pour éviter les projectiles lancés par certains fans turcs placés dans l’anneau supérieur du virage Sud. Une situation très tendue, qui a poussé de nombreuses personnes à quitter le stade avant même le coup d’envoi.

A lire aussi >> Lyon-Besiktas: des supporters sur la pelouse pour éviter les projectiles, Aulas monte dans les tribunes

« Je n’ai pas hésité une seule seconde, raconte Loïc, qui était présent dans ce virage Sud. Quand on voit l’ambiance qui régnait avant le match, avant de rentrer dans le stade, c’était très chaud. On le savait mais, honnêtement, j’ai vu des choses inadmissibles. Il y a des bandes de jeunes qui étaient autour, cagoulés, et les policiers les regardaient, tout simplement. Ils ne cherchaient qu’une seule chose, des gars avec du maillot du Besiktas. Et peut-être que les autres faisaient la même chose, mais on a eu droit à des bagarres tout le temps. C’était écrit… Donc ma décision a été très rapide, c’était "je m’en vais". Je préfère rester chez moi et voir ma fille. Ce n’est pas la peine de se mettre en danger avec des gens comme ça. »

>> Le live du match 

« C’est quand même pitoyable »

« Dans le virage Sud supérieur, autour de nous, il y avait beaucoup de Turcs qui sont entrés à côté de Lyonnais, poursuit Loïc au micro de l'Intégrale Foot. Forcément, ça ne peut pas marcher. Certains supporters de foot sont des animaux. Ces gens-là ne sont pas des êtres humains, ce n’est pas possible. Avoir des comportements comme ça, avec des enfants et des familles autour, pour du football c’est quand même pitoyable. »

A lire aussi >> OL-Besiktas: les deux équipes appellent au calme avant le coup d’envoi

>> Les podcasts de l'Intégrale Foot

Présent dans le virage Nord, Xavier a vu ces événements de plus loin. Mais ils ne l’ont pas empêché de quitter le stade également. Et pour lui, l’organisation a clairement été défaillante. « Personne n’a bougé, toutes les consignes ont été respectées. On voyait ce qui se passait en face, raconte-t-il. C’est une très, très mauvaise gestion de billetterie, un scandale. Nous les abonnés, on avait droit à une place et j’en ai vu devant moi qui en prenaient dix. C’est bien beau de venir pleurer après, mais ce n’est pas normal. »

Alexandre Alain Rédacteur