RMC Sport

Oleksandria-ASSE: les Verts gâchent et laissent filer leur première victoire

L'AS Saint-Étienne s'est fait reprendre dans les dernières minutes de son match contre le FC Oleksandria (2-2), ce jeudi soir en Ukraine. Malgré ce résultat, les Verts peuvent encore espérer se qualifier pour les 16es de finale de la Ligue Europa.

L'ASSE est passée tout près d'obtenir son premier succès européen de la saison. Mais à trois minutes de la fin, ce jeudi soir dans le cadre de la quatrième journée de la Ligue Europa, Saint-Étienne a concédé le match nul contre la modeste formation ukrainienne du FC Oleksandria (2-2). Un résultat qui fait patiner ces deux équipes, qui s'étaient déjà neutralisées à l'aller (1-1), avec trois points dans le groupe I. Mais les chances de qualification pour les seizièmes de finale ne se sont pas évaporées, le deuxième du groupe, Wolfsburg, ne comptant que cinq unités après sa défaite contre La Gantoise (1-3).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue Europa

Les Verts n'ont pas affiché leur meilleur visage. Suffisamment supérieurs techniquement pour avoir la possession, ils se montrent plus souvent vulnérables que dangereux. En première période, Stéphane Ruffier a dû s'employer à deux reprises sur les tentatives menaçantes du milieu de terrain Evgen Banada (15e, 19e). Ces deux actions, menées sur des contres-attaques, ont montré des failles dans le bloc défensif, orphelin de son jeune William Saliba et de Yann M'Vila, tous deux blessés.

Khazri avait montré la voie

Les Verts prennent finalement l'ascendant contre le cours du jeu, sur une rapide attaque placée. Après un relais avec Arnaud Nordin, Robert Beric met Wahbi Khazri sur orbite. L'attaquant tunisien pénètre seul dans la surface, mais se fait faucher par le gardien Yuri Pankiv en tentant de le feinter. Le vétéran ukrainien écope d'un carton jaune pour cette sortie complètement manquée, puis se fait prendre à contre-pied (23e). Cela constitue le deuxième but européen de la saison pour le leader technique stéphanois.

Ce but ne change pas grand-chose à la dynamique de la rencontre, même si un missile de Robert Beric, flirtant avec la lucarne opposée, fait passer un frisson dans les travées (28e). La formation ukrainienne fait souffrir son adversaire sur ses contres et s'introduit régulièrement dans le petit rectangle.

Les Verts débordés à la fin

Le verrou français semble même finir par sauter à la 70e minute, sur un coup-franc dévié par Valeri Luchkevych. Mais l'égalisation est refusée pour un hors-jeu bien réel. L'ASSE profite de la déception pour foudroyer la défense ukrainienne, après un rush de Denis Bounga parfaitement conclu par Mahdi Camara (72e).

Mais le FC Oleksandria revient dans la partie à la fin du temps réglementaire, par le biais de Denys Bezborodko qui profite d'une action confuse et chanceuse. Cette réduction de l'écart donne logiquement des ailes aux Ukrainiens qui ne manquent pas l'occasion de pousser. Alors au début du temps additionnel, les Ukrainiens balancent le ballon dans la surface des Verts. Stéphane Ruffier est obligé de prendre l'initiative de boxer le cuir. Mais celui-ci revient dans les pieds de Maksim Zaderaka qui égalise d'une reprise de volée sans la moindre hésitation (90e). Un nul obtenu laborieusement mais finalement honnête pour la plus petite équipe de la compétition.

JA