RMC Sport

OM: les Fanatics soutiennent leurs ultras ayant rejoint Evra à Guimaraes

Les Fanatics dimanche lors d'OM-Caen

Les Fanatics dimanche lors d'OM-Caen - AFP

Par voie de communiqué, les Fanatics, groupe ultra auquel appartient plusieurs supporters impliqués dans les incidents avec Patrice Evra à Guimaraes jeudi dernier, montent au soutien des leurs.

Quatre jours après les incidents de Guimaraes, les Fanatics ont livré leur version des faits et manifesté ce lundi soir leur soutien à leurs ultras ayant rejoint Patrice Evra sur la pelouse avant la rencontre de Ligue Europa. 

A lire aussi >> Affaire Evra: réunion très chaude entre la direction de l'OM et des supporters

"Evra leur a demandé de venir en découdre"

"Les supporters descendus de la tribune l’ont fait en réaction aux provocations de M. Evra qui a tiré le ballon sur eux et leur a demandé de venir en découdre. Ils se sont placés en opposition à M. Evra et n’ont agressé personne. La seule personne ayant commis un acte de violence est celle qui portait le maillot bleu et blanc", expliquent les Fanatics.

A lire aussi >> Equipe de France: pour Deschamps, Evra “ne doit pas faire ce geste-là”

"Un soutien total et indéfectible aux supporters descendus de la tribune"

"Les Fanatics assurent un soutien total et indéfectible aux supporters descendus de la tribune pour défendre l’honneur du peuple marseillais et qui se sont exposés par la même occasion à d’éventuelles poursuites. Nous ne vous lâcherons pas", peut-on également lire dans le communiqué.

"Evra n'a jamais été la cible d'insultes racistes"

Le groupe ultra tient également à s'inscrire en faux après l’évocation par Pierre Ménès d’insultes racistes à l’égard du latéral: "Les Fanatics s’insurgent contre le comportement irresponsable et malveillant de certains journalistes et consultants qui manipulent l’opinion publique (...) M. Evra n’a jamais été la cible d’insultes racistes. Quiconque connait un minimum le mouvement supporter marseillais ne sera pas dupe et comprendra à quel point cette accusation est absurde."

VIDEO. Deschamps revient sur les polémiques Evra et Fekir

JBi