RMC Sport

Strasbourg-Francfort: "On va vivre 90 minutes d'enfer au retour", prévient Liénard

Heureux de la victoire du Racing face à Francfort jeudi soir (1-0, sur RMC Sport), en barrages aller de Ligue Europa, le milieu strasbourgeois Dimitri Liénard a vite rappelé qu'il y aura un match retour en Allemagne, et que celui-ci s'annonce compliqué.

Rescapé des années National, Dimitri Liénard a vécu ces dernières saisons son lot d'émotions avec le Racing. Mais la victoire de Strasbourg face à Francfort (1-0), jeudi soir en barrages aller de Ligue Europa, restera probablement un moment marquant pour le milieu alsacien, d'un point de vue performance.

"Dans les matchs comme ça on n’a pas le choix, il ne faut pas calculer, il faut être intelligent et jouer en équipe. On va vu qu’en deuxième mi-temps, Francfort était une très belle équipe, on a été acculés mais à part ces cinq ou dix premières minutes où on a vraiment souffert, après on a réussi à rectifier le tir, s'est-il félicité en zone mixte. Ils ont eu le monopole du ballon en deuxième mi-temps mais je trouve qu’on a fait un très bon match ce soir. Il ne faut pas oublier d’où l’on vient: il y a six ans on repartait de pratiquement rien, et ce soir on est aux portes de l’Europe."

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue Europa 

"Ça va être l'un des matchs les plus durs de ma carrière"

Mais pour mettre les pieds dans la cour des grands, il faudra maintenant au RCSA conserver son avantage sur le terrain de l'Eintracht, jeudi prochain. Ce qui ne s'annonce pas aisé, mais alors pas du tout, estime Liénard.

"Ça sera un tout autre match. Cette fois ce sont eux qui auront la balle dans leur camp, il va falloir qu’ils fassent le jeu, on espère qu’à l’image du match qu’on a fait à Haïfa on va pouvoir les piquer quand il le faudra. On va vivre 90 minutes d’enfer, je pense que ça va être l'un des matchs les plus durs de ma carrière, prévient-il. Nous les joueurs, on sera à 90 minutes d’un rêve. Comme j’ai dit, ça fait 61 jours qu’on a repris et qu’on attendait ce match avec impatience, et on aura une deuxième confrontation où il faudra encaisser les coups et être solidaires."

CC avec SR