RMC Sport

Bleues: Thiney parle d'une fin de cycle et appelle à une "une vision différente"

Dans un entretien accordé à Libération, Gaëtane Thiney déplore que les "mêmes erreurs" soient faites par l'équipe de France féminine de football. Elle souhaite une "vision différente" et "tenter des choses" pour changer de cycle.

"Nous sommes arrivés à la fin d’un cycle". Interrogée sur l'état de l'équipe de France féminine de football dans une interview parue ce samedi dans Libération, Gaëtane Thiney se montre très critique. Sans cibler quiconque de manière frontale, comme la sélectionneure Corinne Diacre, l'emblématique attaquante aux 163 sélections considère qu'il est temps d'entreprendre un grand chantier.

"Il faut tenter des choses, oser, s’ouvrir à la nouveauté"

"J’ai l’impression qu’on reproduit souvent les mêmes erreurs, ça fait plusieurs compétitions qu’on se retrouve avec les mêmes bilans. (...) La France devrait être dans le carré final plus régulièrement", estime-t-elle sur le fait que les Bleues n'ont jamais dépassé le stade des quarts de finale en Coupe du monde et en Championnat d'Europe depuis 2013.

"Maintenant on a besoin d’une vision différente, poursuit la joueuse du Paris FC. Il faut tenter des choses, oser, s’ouvrir à la nouveauté, regarder ce qui marche ailleurs. Clubs, fédération, partenaires… la solution sera collective".

La footballeuse de 34 ans ne donne pas plus de détails sur ses idées. Elle ne dépeint toutefois pas un tableau complètement noir, car elle relève "une volonté politique très forte" pour la discipline et salue le travail de Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football.

Julien Absalon