RMC Sport

Coupe du monde 2019: "attaquante", "buteuse"... comment faut-il appeler les Bleues?

A quatre jours de France-Corée du Sud (vendredi à 21h, au Parc des Princes), coup d'envoi de la Coupe du monde 2019, il est temps de s'interroger sur une question fondamentale de vocabulaire. Entre "défenseur" et "défenseuse", comment faut-il appeler les joueuses de Corinne Diacre?

"Je suis une footeuse et alors?" En 1991, il y a 28 ans, un article paru dans le journal L’Equipe donnait la parole à une joueuse de football. Un fait rarissime à l'époque. Depuis, le foot féminin a beaucoup grandi. Mais si le terme de "footeuse" a disparu du vocabulaire, on s’interroge toujours régulièrement sur les noms des postes et autres fonctions des filles sur un terrain.

Faut-il appeler Corinne Diacre la sélectionneure ou sélectionneuse de l’équipe de France? Et doit-on parler d’un tacle d'une défenseure ou d’une défenseuse? Autant de questions restant souvent sans réponse alors que le foot féminin sera à l’honneur à partir du 7 juin avec le coup d’envoi, avec France-Corée du Sud, de la Coupe du monde organisée en France.

Pour la FFF, c'est défenseure et pas défenseuse

En début d’année, l’Académie française s’était penchée sur la féminisation des métiers. Dans un texte approuvé à une large majorité, les 40 "Immortels" avaient donné leur accord de principe pour la féminisation de la plupart des noms de professions.

Plus concrètement, cela signifie que chaque fonction dans le football peut être féminisée. Et donc que Corinne Diacre peut donc être appelée la sélectionneure de l’équipe de France, comme c’est d’ailleurs indiqué sur le site de la FFF. Concernant les postes des joueuses, la 3F est là aussi très claire. On doit parler de gardienne de but, d’une défenseure, d’une milieu de terrain et enfin d’une attaquante. Vendredi soir, au coup d'envoi de France-Corée du Sud, vous n'aurez donc aucune excuse...

AB