RMC Sport

D1 féminine: le PSG décroche son premier sacre, l'OL détrôné après 14 titres de suite

Victorieux à domicile contre Dijon (3-0), le PSG a remporté le championnat de D1 féminine pour la première fois de son histoire. Le club de la capitale termine avec un point d'avance sur l'OL, qui restait sur 14 tires consécutifs.

C'est un moment historique dans le football féminin français. Grâce à sa victoire 3-0 contre Dijon, vendredi soir pour la dernière journée de la D1 Arkema, le Paris Saint-Germain a réussi à décrocher le premier sacre de son histoire en championnat. Le club de la capitale met ainsi fin à 14 ans de règne de l'Olympique Lyonnais.

Grâce au nul 0-0 obtenu la semaine passée à Lyon, le PSG comptait un point d'avance sur son rival avant de jouer ce match décisif face à Dijon. Il lui fallait donc une victoire, ou dans le cas contraire que l'OL ne fasse pas mieux à domicile face à Fleury, pour que le titre soit assuré. Compte tenu du niveau des adversaires, il ne faisait guère de doutes que les deux équipes allaient l'emporter et qu'il y aurait un statu quo au classement.

Après un accueil enflammé de plusieurs centaines de supporters ultras aux abords du stade Jean-Bouin, les Parisiennes ont très vite pris leur destin en main, grâce à un penalty de Sara Däbritz (7e minute). Logiquement dominatrices, les joueuses d'Olivier Echouafni ont fait le break en seconde période, sur une tête de la capitaine Irene Paredes (61e). C'est un beau cadeau d'adieu de la défenseure espagnole, qui va quitter le club pour rejoindre le FC Barcelone, nouveau champion d'Europe.

Le PSG a fini en beauté, avec un dernier but signé de l'attaquante canadienne Jordyn Huitema dans la dernière minute du temps réglementaire (90e). Ces derniers instants avant le coup de sifflet final ont aussi été l'occasion pour Paris de saluer la dernière apparition de la milieu brésilienne Formiga, qui va également quitter le club, à l'âge de 43 ans. "Tu as été formidable", ont d'ailleurs écrit les supporters sur une banderole.

Saison blanche pour l'OL

Le Paris Saint-Germain n'a donc pas eu à trop s'inquiéter de la démonstration de l'OL, qui s'est imposé 8-0 face à Fleury. Les buts ont été inscrits par Amel Majri (15e), Melvine Malard (26e), Nikita Parris (32e, 54e), Wendie Renard (65e), Eugénie Le Sommer (81e), Jodie Taylor (83e) et Kadeisha Buchanan (90e).

Il s'agit donc d'une saison blanche pour les Lyonnaises, pour la première fois depuis l'exercice 2006-2007. En avril, les Parisiennes étaient déjà venues les contrarier en les éliminant de la Ligue des champions, alors qu'elles restaient sur cinq sacres consécutifs.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport