RMC Sport

Equipe de France: le mea culpa de Diacre sur le brassard de capitaine, redonné à Renard

A la veille du match de qualifications pour la Coupe du monde 2023 face à la Grèce, la sélectionneure de l’équipe de France, Corinne Diacre, a décidé de redonner le brassard de capitaines des Bleues à Wendie Renard après le lui avoir retiré en 2017. Elle a expliqué son choix avec franchise à RMC Sport.

"Tant que je serai en poste, Wendie Renard ne sera plus capitaine." Au mois d’août 2017, Corinne Diacre, fraîchement nommée sélectionneure de l’équipe de France, fait un choix fort en retirant le brassard à le défenseuse de l’Olympique Lyonnais. Quatre ans plus tard, après des périodes d’incompréhensions et même de tensions, Wendie Renard, 31 ans, s’apprête à reprendre le capitanat des Bleues. Vendredi face à la Grèce lors de ce match de qualifications pour la Coupe du monde 2023, l’expérimentée joueuses des Gones (125 sélections – 28 buts) portera le brassard. "C’est l’intérêt général de l’équipe de France qui me guide, a expliqué à RMC Sport Corinne Diacre. On continue notre marche en avant avec le groupe. Il y avait beaucoup de paroles lors des derniers mois. Cet acte vient corroborer ces paroles. On avance."

"Ce que j’avais dit était une bêtise"

Avant de trancher, la sélectionneure qui avait décidé de se passer d’Amandine Henry, sa capitaine au Mondial 2019 et d’Eugenie Le Sommer, vice-capitaine, a eu une discussion avec Wendie Renard. "L’échange a été très sympathique, très respectueux. C’était un bon moment", dit-elle précisant que le groupe a "très bien accueilli" sa décision.

Avec ce choix, Corinne Diacre, réputée têtue, montre qu’elle est capable de changer d’avis. "Ce que j’avais dit était une bêtise, reconnait-elle lorsqu’on lui rappelle sa décision initiale sur la joueuse multitrée de l'OL. Aujourd’hui on fait un pas en avant. Parfois il m’arrive de dire des bêtises. Je ne change pas mais j’évolue. Je suis toujours têtue malgré tout", conclut-elle en rigolant.

ABr avec AR