RMC Sport

Equipe de France: un onze de départ sans Amandine Henry face à l'Autriche?

Selon nos informations, Amandine Henry n'a pas porté la chasuble des potentielles titulaires à l'entraînement, avant le match France-Autriche vendredi. Mais il reste une dernière séance ce jeudi.

Leurs retrouvailles ont dû être froides au sein du château de Clairefontaine. Après la sortie mémorable de la capitaine de l'équipe de France Amandine Henry il y a dix jours, il était apparent que le lien de confiance était rompu entre la milieu de terrain lyonnaise et la sélectionneure Corinne Diacre

Première illustration concrète sur le terrain: selon nos informations, Henry n'a pas porté la chasuble des potentielles titulaires à l'entraînement, avant le match de vendredi contre l'Autriche (21h) dans le cadre des qualifications pour l'Euro. Une façon pour Diacre de répondre à sa capitaine et de montrer son autorité. Le dernier entrainement ce jeudi au stade du Roudourou donnera plus d'indications sur la place de la joueuse.

Un véritable événement

Si Henry est bien remplaçante vendredi soir au coup d'envoi, ce serait un petit coup de tonnerre. Puisque la capitaine des Bleues, portant le brassard depuis trois ans, a toujours été titulaire quand elle était dans le groupe tricolore depuis la Coupe du monde 2019. A une exception: le deuxième match du Tournoi de France en mars dernier face au Brésil, mais pour des raisons de turnover dans un calendrier serré.

A noter qu'Henry sera présente en conférence de presse ce jeudi après-midi au stade, sa première apparition devant les médias depuis son interview choc. 

Les tensions toujours présentes, Le Graët avec le groupe ce jeudi

Depuis lundi et le début du rassemblement avant le match décisif dans la course à la qualification pour l'Euro 2022, les échanges entre les deux femmes n'ont pas été nombreux. La tension est même loin d'être retombée. La fameuse discussion demandée par Henry n'a pas encore eu lieu. Diacre préférant la faire après les deux matchs du rassemblement. 

Ce jeudi, Noël Le Graët est de passage avec le groupe. Il a eu un discours devant l'ensemble des joueuses en rappelant l'enjeu important des deux rencontres à venir et particulièrement le match de ce vendredi face à l'Autriche pour la première place du groupe. Le président de la FFF en a certainement profité pour avoir un échange privé avec sa sélectionneure...

Anthony Rech