RMC Sport

La capitaine des Bleues Amandine Henry "apte" à débuter le Mondial

Amandine Henry, la capitaine des Bleues, a donné des nouvelles rassurantes concernant son état de santé à l’aube du coup d’envoi de la Coupe du monde. Elle s’est dite prête à jouer et à vivre les mêmes émotions que les Bleus de 1998 et 2019.

Corinne Diacre peut souffler. La capitaine de l'équipe de France féminine Amandine Henry, qui s'était bloqué le dos en préparation, s'est dite "apte à jouer" vendredi le match d'ouverture du Mondial 2019 contre la Corée du Sud, au Parc des Princes.

"On sait que tout le monde est prêt"

"Mon dos va beaucoup mieux. Forcément, quand on se blesse, on se pose beaucoup de questions. Oui je suis apte à jouer. J'ai hâte", a rassuré jeudi Amandine Henry, lors de la conférence de presse d'avant-match.

La milieu de terrain et sa coéquipière Griedge Mbock (entorse légère à un genou), ont provoqué une petite frayeur au staff de l'équipe de France, avant de reprendre l'entraînement mardi. "On n'a pas eu de stress par rapport aux blessures parce qu'on sait que tout le monde est prêt", a ajouté la capitaine des Bleues.

"Ne pas rêver mais être présente"

L'équipe de France féminine "a envie de vivre les mêmes émotions" que les garçons sacrés champions du monde à domicile en 1998, a assuré Amandine Henry jeudi. Est-ce un rêve de voir le Mondial 2019 féminin connaître le même dénouement que le Mondial 1998 masculin devant le public français ?

"Oui forcément! Je suis de la génération 1998, j'ai de beaux exemples en tête, notamment Zinédine Zidane", a confié Amandine Henry, 29 ans. Ce dernier "a été le joueur de la Coupe du monde, mais tous les joueurs nous ont fait rêver". "On a envie de vivre les mêmes émotions", a-t-elle ajouté. Pour l'instant c'est un rêve éveillé mais (vendredi) il ne va pas falloir rêver mais être présente!"

Avec AFP