RMC Sport

Ligue des champions féminine: l’OL lance enfin sa campagne européenne contre Zürich

L’Olympique Lyonnais a remporté sa première victoire de la saison en Ligue des champions ce jeudi soir en l’emportant 3-0 sur la pelouse du FC Zürich.

L’Olympique Lyonnais se rassure. Les Rhodaniennes ont remporté leur première victoire de la saison en Ligue des champions en s'imposant 3-0 sur le terrain du club suisse du FC Zürich, ce jeudi soir en match de la 3e journée.

Après une déroute à domicile contre Arsenal (5-1) et un nul arraché sur le terrain de la Juventus Turin (1-1), l'OL était dans l'obligation de l'emporter face à l'adversaire présumé le plus faible de son groupe qu'il affrontera de nouveau le 7 décembre au Groupama stadium pour garder une chance de qualification.

Il faudra ensuite aller défier Arsenal à Londres, le 15 décembre et recevoir la Juventus le 21 décembre. Les championnes de France, leaders de la D1, restent troisièmes du groupe C à égalité de points (4) avec la Juve qui affronte Arsenal, ce jeudi à 21H00.

Doublé de Signe Bruun

Les Lyonnaises ont pris l'avantage dès la 5e minute avec un but de Melvine Malard dont le contrat a été renouvelé mercredi pour trois ans. Elle a repris de la tête un corner tiré par Eugénie Le Sommer. Peu avant la mi-temps, l'internationale danoise Signe Bruun a porté le score à 2-0 en reprenant un centre délivré de l'aile gauche par Le Sommer, légèrement dévié par Malard (35).

Titularisée comme avant-centre, Bruun s'est offert un doublé en marquant le troisième but après une déviation de la tête de Malard, encore elle, à la réception d'un centre délivré de l'aile droite par la Belge Janice Cayman (65).

Ce match a aussi permis à l'OL de se rassurer offensivement. Les Lyonnaises restaient sur quatre buts inscrits seulement sur leur cinq dernières sorties. Lyon aurait toutefois pu aussi l'emporter plus largement avec plus de réalisme et sans plusieurs interventions de la gardienne Seraina Friedli.

Mais l'équipe de Sonia Bompastor déplore encore les absences de joueuses majeures comme Ada Hegerberg, Griedge M'Bock, Damaris Egurrola, Catarina Macario, Amel Majri, Sarah Däbritz ou encore Amandine Henry. Toutefois, l'OL a enregistré le retour, à la 75e minute, de l'Allemande Dzsenifer Marozsan, absente depuis le mois d'avril.

F.Ga avec AFP