RMC Sport

Ligue des champions féminine: quand se jouera le quart retour OL-PSG?

L’UEFA a officialisé ce mardi le report du quart de finale retour de Ligue des champions féminine entre l’OL et le PSG. Les Lyonnaises, touchées par plusieurs cas de Covid-19, en avaient fait la demande. Reste à savoir quand ce match pourra être reprogrammé. Certainement fin avril.

Le choc attendra. L’UEFA a validé ce mardi matin le report d’OL-PSG en Ligue des champions féminine. Le quart de finale retour entre les deux meilleures équipes françaises était prévu ce mercredi dans le Rhône, mais les Lyonnaises, touchées par six cas de Covid-19, ont demandé à le reprogrammer. Une requête acceptée par l’instance européenne, qui n’a pas encore fixé de nouvelle date pour cette rencontre.

Selon le règlement, elle peut se jouer jusqu’au 20 avril inclus, car il faut derrière un délai de trois jours pleins avant les demi-finales aller, prévues les 24 et 25 avril. Dans moins d’un mois. Et le calendrier s’annonce très serré jusque-là. A partir de lundi prochain, la trêve internationale débute pour les championnats féminins. Vu leur situation, les Lyonnaises ne devraient pas rejoindre l’équipe de France. Au contraire des Parisiennes. Les Bleues ont deux matchs à disputer, face à l’Angleterre (9 avril) et les États-Unis (13 avril). Les internationales seront donc de retour dans leurs clubs le mercredi 14 avril.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

La date du 20 avril tient la corde

Une journée de championnat est programmée le week-end suivant. L’OL doit affronter le Havre et le PSG a rendez-vous avec le Paris FC. Deux rencontres prévues le samedi 17 avril. La Ligue des champions étant prioritaire sur les compétitions domestiques, l’UEFA pourrait décider d’imposer une date de report sur ce créneau. La FFF devra alors s’adapter pour replacer ces deux matchs de D1 plus tard. Mais l’instance européenne peut aussi programmer le quart de finale retour de C1 entre Lyon et Paris le mardi 20 avril. Ce qui laisserait deux jours aux grandes rivales pour préparer leurs retrouvailles. C’est aujourd’hui l’option la plus probable.

En attendant, l’OL, qui s’est imposé à l’aller au Parc des Princes (1-0 sur un penalty de Wendie Renard) a mis en place un protocole sanitaire renforcé pour faire face à la situation. Tout le groupe est actuellement à l’isolement. Les joueuses négatives le resteront sept jours. Les six joueuses positives ne reviendront pas avant une quarantaine de dix jours. La reprise de l’entraînement se fera ensuite progressivement pour les partenaires d’Eugénie Le Sommer.

Alexandre Jaquin avec Anthony Rech