RMC Sport

Ligue des champions féminine: l’OL et le PSG épargnés pour les huitièmes

L’UEFA a procédé ce mardi au tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions féminine. Tenante du titre, l’OL défiera les Danoises de Brondby alors que le PSG est tombé sur le Sparta Prague.

Coronavirus oblige, le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions féminine n’a pas donné lieu à une immense cérémonie ce mardi à Nyon (Suisse). Seule en scène, Nadine Kessler a elle-même tiré toutes les affiches de la prestigieuse compétition.

Meilleure joueuse de l’année 2014 et désormais patronne du football féminin auprès de l’UEFA, l’Allemande a plutôt épargné les favoris de l’épreuve. Hormis la séduisante affiche entre Chelsea et l’Atlético de Madrid, pas de gros choc à prévoir. Idem pour les deux chances équipes tricolores encore qualifiées.

Lyon et Paris largement favoris

Les deux clubs français encore en lice, Paris et Lyon ont même bénéficié d’un tirage assez clément. Quintuples tenantes du titre, les joueuses de l’OL tenteront de se qualifier pour les quarts de finale lors d’une double confrontation face aux Danoises de Brondby.

Les Fenottes recevront lors du huitième aller (le 3 ou 4 mars) et se rendront au Danemark pour le duel retour (le 10 ou 11 mars). Deux matchs à suivre en direct sur RMC Sport et RMC Story.

Du côté du PSG, là encore, le tirage a épargné les protégées d’Olivier Echouafni. Demi-finalistes la saison passée et actuellement en tête du championnat de France, les Parisiennes défieront le Sparta Prague. Après un voyage dans la capitale tchèque à l’aller, Paris recevra au retour.

Le tableau des huitièmes de finale:

Sparta Prague (CZE) - Paris Saint-Germain (FRA)

Lyon (FRA) - Brondby (DEN)

Wolfsburg (GER) - LSK Kvinner (NOR)

Barcelone (ESP) - Fortuna Hjorring (DEN)

Rosengard (SWE) - St. Polten (AUT)

BIIK-Kazygurt (KAZ) - Bayern Munich (GER)

Manchester City (ENG) - Fiorentina (ITA)

Chelsea (ENG) - Atlético de Madrid (ESP).

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour suivre tout le parcours européen de l’OL en Ligue des champions féminine

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport