RMC Sport
en direct

Mondial 2023 (qualifs) en direct: Diacre annonce une liste sans Renard et évoque l'affaire Hamraoui

Corinne Diacre

Corinne Diacre - @IconSport

Dernière liste de l'année pour Corinne Diacre et l'équipe de France féminine ce jeudi, avant d'affronter le Kazakhstan et le pays de Galles pour les qualifications de la Coupe du monde 2023. Sur fond d'affaire Hamraoui au PSG.

C'est fini pour la conf de Corinne Diacre

Pour rappel, les Bleues joueront le vendredi 26 novembre à Vannes (21h10) contre le Kazakhstan, puis le mardi 30 novembre à Guingamp (21h10) contre le pays de Galles.

Diacre sur le pays de Galle, deuxième du groupe

"Le pays de Galles est aujourd'hui deuxième au classement. Si on veut garder la première place il faudra le battre, même si on affronte le Kazakhstan d'abord. Ce sera une confrontation intéressante, même si je regrette un peu qu'on joue ce match en novembre, avec des organismes fatigués. (...) Les clubs jouent le jeu aussi, j'ai souvent les entraineurs au téléphone, il y a souvent une rotation dans les équipes, donc je pense que mon groupe sera en forme pour battre ces deux équipes."

Diacre sur la préparation de l'Euro

"On a fait quelques réunions, l'intendance se met en place, maintenant je dois aussi discuter avec le président pour qu'il valide ce que je souhaite, et voir ce qu'on peut faire avec le service financier. Rien n'est encore arrêté."

Diacre sur les blessures de Wendie Renard

"Elle va mieux, mais n'est pas apte encore à reprendre la compétition. Le problème de Wendie c'est qu'elle a rechuté, et quand on rechute sur un problème musculaire, ça demande plus de temps. Elle prend ce temps, mais elle rate malgré tout de nombreuses échéances, avec son club et avec la sélection. Après, l'essentiel, c'est qu'elle soit avec nous en pleine forme pour le championnat d'Europe."

Diacre sur l'absence de Le Sommer

"Ma liste de joueuses que je supervise est très large, mais je fais des choix. Si je pouvais en sélectionner 30, je le ferais, mais il n'y a que 23 places. Eugénie comme d'autres font partie d'un groupe élargi, mais je me laisse du temps dans la construction de l'équipe. Le groupe actuel donne satisfaction, nous avons quatre victoires en quatre matchs."

Diacre sur le fait qu'on parle beaucoup du foot féminin pour les polémiques et les affaires

"Je pourrais vous poser la question, puisque c'est vous qui relayez toutes ces infos. Si les gens ne savaient pas que le football pratiqué par les femmes existait, maintenant tout le monde est au courant, malheureusement pour les mauvaises raisons. (...) A quelques mois d'un championnat d'Europe, ça serait bien qu'on commente davantage les performances collectives et individuelles des joueuses."

Diacre sur le retour de Mateo

"Clara enchaine les bonnes performances avec le Paris FC, même s'il y a eu un petit accroc dernièrement contre Bordeaux. Elle est pour beaucoup dans la bonne dynamique de son équipe, c'est pour cela que je souhaitais l'avoir avec nous."

Diacre sur l'affaire Hamraoui, et les conséquences éventuelles sur les joueuses parisiennes

"Affectées, les joueuses du PSG le sont, maintenant je sais aussi qu'elles sont très contentes de pouvoir faire une pause club et de pouvoir venir en équipe de France, pour avoir échangé avec certaines. Le rassemblement vient à point nommé. Ca va les sortir de leur routine actuelle."

"Ma réaction? J'ai lu dans la presse ce que Kheira a subi, c'est sûr que c'est un traumatisme non seulement physique mais aussi psychologique. Je n'ai pas d'autre commentaire à faire, puisque je n'ai pas d'informations sur le fond de l'affaire et qu'il y a une enquête en cours. On va laisser faire la justice. Maintenant j'espère que le fond de l'histoire va sortir vite pour que les deux joueuses concernées, leur club, et que tout le monde puisse aller de l'avant rapidement. (...) C'est la seule réponse que j'apporterai sur ce dossier, je ne connais pas le fond de l'histoire, donc je ne ferai pas de commentaire supplémentaire."

Diacre sur l'absence de Selma Bacha

"Je suis dans la construction d'un groupe, dans un souci d'équilibre entre expérience et renouvellement. Je la suis, mais j'ai décidé de faire confiance aux joueuses que j'ai dernièrement appelées, même s'il y a quelques changements comme vous pouvez le voir."

Diacre annonce la liste des 23

Chavas, Durand, Peyraud-Magnin - Cissoko, De Almeida, Karchaoui, Morroni, Mbock, Perisset, Torrent, Tounkara - Asseyi, Bilbault, Dali, Geyoro, Toletti - Baltimore, cascarino, Diani, Gauvin, Katoto, Malard, Mateo

Les Bleues en tête de leur groupe de qualif, après quatre journées

Le classement du groupe I

1. France, 12 pts (+27)

2. Pays de Galles, 10 pts (+11)

3. Slovénie, 7 pts (+6)

4. Grèce, 6 pts (-11)

5. Kazakhstan, 0 pt (-13)

6. Estonie, 0 pt (-20)

Sur fond d'affaire Hamraoui

Difficile de penser que la sélectionneure ne sera pas interrogée sur l'affaire Kheira Hamraoui, deux semaines après l'agression de la joueuse du PSG et des Bleues, et alors que sa coéquipière Aminata Diallo a été placée en garde à vue il y a quelques jours, pour ensuite être relâchée sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle.

Annonce de la liste à 11h

Corinne Diacre annonce ce jeudi à 11h la liste des joueuses retenues pour affronter le Kazakhstan et le pays de Galles les 26 et 30 novembre, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2023.

RMC Sport