RMC Sport

OL: Amandine Henry reçoit l’ordre national du Mérite

La joueuse de l’OL féminin et internationale française Amandine Henry (31 ans) a été faite chevalier de l’ordre nationa du Mérite, selon un décret paru ce samedi au Journal officiel.

Une belle récompense pour l’une des grandes figures du foot féminin. Amandine Henry, la joueuse de l’OL et de l’équipe de France (31 ans, 93 sélections), a été faite chevalier de l’ordre national du Mérite, selon un décret paru ce samedi au Journal officiel. Une distinction offerte par le Premier ministre. Créé en 1963 par le général de Gaulle, l'ordre national du Mérite est le deuxième ordre national après la Légion d'honneur. Il compte trois grades (chevalier, officier, commandeur) et deux dignités (grand officier et grand'croix).

Une saison compliquée pour Henry

Six fois vainqueur de la Ligue des champions, douze fois championne de France et sept fois vainqueur de la Coupe de France avec l’OL, Amandine Henry a connu une saison plus compliquée en 2020-2021. Tout a commencé par un clash avec Corinne Diacre, la sélectionneure des Bleues (par ailleurs, chevalier de l’ordre du Mérite en 2014), à l’automne. Ecartée de l’équipe de France en octobre, Amandine Henry avait explosé lors d’une interview à Canal + en novembre, en faisant notamment ressurgir les mauvais souvenirs de la Coupe du monde 2019 en France. "Je voyais des filles pleurer dans leur chambre, moi je pleurais dans ma chambre, avait raconté la joueuse de l’OL. Ça a été un chaos total."

Après avoir été rappelée chez les Bleus fin novembre, Amandine Henry a manqué le rassemblement de février dernier à cause d’une blessure à un mollet. Puis celui d’avril à cause du Covid-19. Prolongée à l’OL jusqu’en 2023, titulaire lors de la victoire à Bordeaux ce vendredi (1-0), Amandine Henry sera peut-être appelée en équipe de France pour le dernier match de la saison, le 10 juin en amical face à l’Allemagne (à Strasbourg). Avec l’OL, éliminé dès les quarts de finale de la Ligue des champions cette saison, elle a encore un espoir pour le titre de championne de France. Il faudra pour cela battre le PSG, qui compte un point d’avance, dimanche prochain (30 mai) dans la "finale" de D1 Arkema.

LP