RMC Sport

Réduire la taille des buts dans le foot féminin: solution ou aberration?

Sarah Bouhaddi

Sarah Bouhaddi - AFP

La manager de Chelsea a proposé de réduire la taille des buts dans le football féminin. Une "aberration" pour Sarah Bouhaddi, gardienne des Bleues, et Bruno Valencony, l'entraîneur national, invité de Team Duga.

Le 7 juin, date du début de la Coupe du monde 2019 organisée en France, approche. Les débats autour du football féminin rythment l'attente et l'un d'eux, récurrents, concerne les gardiennes. Dans un documentaire de BT Sport, la manager de Chelsea Emma Hayes a créé la polémique en évoquant la nécessité de réduire la taille des buts pour s'adapter à une présumée différence de capacité physique entre femmes et hommes.

"Une aberration"

La proposition a été débattue ce mardi dans Team Duga avec Bruno Valencony, entraîneur des gardiennes des Bleues et du PSG. "C'est une aberration, a -t-il réagi. Les gardiennes, on les critique trop. Elles n'ont pas été formées, c'est ça le problème. Au PSG, on commence à avoir des joueuses à un niveau supérieur. On a énormément travaillé sur les détentes."

S'il ne veut pas de cette mesure, le formateur a constaté une différence de capacité physique en fonction du genre: "Après tout ce travail, on ne peut pas dire le contraire: les fibres féminines ont moins de détente." Malgré cela, il insiste. "On compense par les anticipations", assure-t-il.

Bouhaddi choquée par la proposition

Sarah Bouhaddi, gardienne de l'équipe de France, sera donc l'une des personnalités les plus observées pour cette compétition. La Lyonnaise se montre ferme et se dit choquée. "C'est aberrant, a-t-elle commenté au micro de RMC Sport, utilisant les mêmes mots que Bruno Valencony. Quand tu entraînes Chelsea, un très bon club européen..."

Elle n'ose même pas y croire. "Ses paroles ont dépassé sa pensée, je ne sais pas, ce n'est pas possible. On joue le même football. Il faut rester comme on est, et faire progresser les gardiennes." La prochaine Coupe du monde sera une formidable opportunité pour elle d'enterrer ce genre de propositions.

>> Vous n'y connaissez rien en foot féminin ? On vous explique tout

Team Duga (avec Joseph Ruiz)