RMC Sport

Vous n’y connaissez rien au foot féminin? On vous explique la Coupe du monde 2019

La France s’apprête à accueillir la première Coupe du monde féminine de son histoire (7 juin - 7 juillet). Les matchs commencent vendredi et nos Bleues ont des chances de briller. Ça vous intéresse mais le foot féminin est une terre inconnue pour vous? Pas de panique, voilà de quoi comprendre l’essentiel pour ne pas être largué…

Pour vous pondre un petit guide pratique sur mesure, on a sollicité nos voisins de bfmtv.com. Des hommes et des femmes qui ne s’intéressent pas au foot féminin, mais qui comptent suivre cette Coupe du monde, nous ont posé une série de questions. On a en a sorti une petite discussion pour avoir de bonnes bases avant de vous lancer dans cette nouvelle aventure...

Vu que c’est une Coupe du monde féminine, les arbitres seront toutes des femmes?

Oui, tout à fait. C’est le cas à chaque Coupe du monde depuis vingt ans. Pour cette édition, 27 arbitres et 48 assistantes ont été choisies pour diriger les 52 rencontres du tournoi. Parmi elles, il y a une arbitre française: Stéphanie Frappart. A seulement 35 ans, c’est déjà une pointure. Si vous voulez flamber devant vos amis, rappelez-leur qu’elle est récemment devenue la première femme à arbitrer un match de Ligue 1 chez les hommes.

Et les coachs aussi du coup?

Eh bien non. Les bancs de touche des équipes féminines sont majoritairement occupés par des hommes (oui, il y a encore du chemin à faire). C’est le cas pour 15 pays engagés dans cette Coupe du monde, comme le Brésil, l’Espagne ou l’Australie. Seules 9 nations font confiance à une sélectionneure. C’est le cas de la France avec Corinne Diacre, 44 ans. Comme Didier Deschamps, elle a longtemps été capitaine lorsqu’elle était joueuse. Elle est aussi connue pour avoir entraîné le club masculin de Clermont Foot, en Ligue 2 (encore une anecdote pour vous la raconter).

Y a-t-il un hymne officiel pour ce Mondial?

A priori, non. Sauf annonce de dernière minute, il n’y aura pas d’hymne à reprendre en chœur, bras dessus, bras dessous, durant la compétition. En revanche, la cérémonie d’ouverture sera animée par Jain, une artiste française qui chante de la pop en anglais. Elle se produira au Parc des Princes, le 7 juin, avant le premier match entre la France et la Corée du Sud (21h).

Quelles sont les Françaises à suivre sur Instagram?

Si vous avez aimé les stories de Presnel Kimpembe ou Benjamin Mendy l’été dernier en Russie, voici les joueuses qu’il faut suivre sur les réseaux sociaux pour être au plus près des Bleues durant la compétition. Sur Instagram, abonnez-vous aux comptes de Sakina Karchaoui (@sakinakarchaoui), Amandine Henry (@amandine_henry), Viviane Asseyi (@vivi_asseyi) et Eugenie Le Sommer (@els_9_france). Histoire de vous inviter en coulisses!

Quelles sont les grandes nations du foot féminin?

L’équipe la plus titrée de l’Histoire, ce sont les Etats-Unis. Eh oui, contrairement aux garçons, les filles américaines adorent le football (qu'elles appellent "soccer"). Les joueuses de la sélection, qui sont d’ailleurs championnes du monde en titre, sont de vraies stars aux USA. Ce sont elles les grandes favorites de ce Mondial. L’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Japon sont également bien armés. Et il ne faut pas oublier nos Bleues, qui ont une vraie carte à jouer à domicile.

Quelle est la mascotte de l’équipe de France?

C’est un poussin jaune, avec un grand sourire et des yeux bleus. Elle s’appelle "Ettie" et se présente comme la fille du coq "Footix", la mythique mascotte de la Coupe du monde 1998. De là à rêver d’une victoire 3-0 en finale face au Brésil, on s’emballe peut-être un peu... Mais pourquoi pas!

Pourquoi la finale ne se joue pas au Stade de France?

La finale de cette Coupe du monde aura lieu le 7 juillet à Lyon. Et pas à Saint-Denis comme pour la Coupe du monde 1998 ou l’Euro 2016. L’explication est simple: au moment d’obtenir l’organisation de la compétition en 2015, les responsables français ont eu peur de ne pas remplir les 80.000 places du Stade de France pour un match de foot féminin (surtout si la France n’y participe pas). Leur choix s’est donc porté sur le Groupama Stadium de Lyon (60.000 places). Une ville qui arbitre le club de l’OL, considéré chez les filles comme le meilleur du monde.

Qui est la capitaine des Bleues?

Elle s’appelle Amandine Henry. Elle a 29 ans et elle joue milieu de terrain à l’Olympique Lyonnais (rappelez-vous, le meilleur club du monde). C’est une référence à son poste. Si l’équipe de France remporte ce Mondial, c’est elle qui soulèvera le trophée dans le ciel de Lyon. Comme Hugo Lloris l’été dernier à Moscou.

Y aura-t-il une assistance vidéo à l’arbitrage?

Oui. Comme pour la Coupe du monde 2018, les arbitres pourront s’appuyer sur une assistance vidéo dans certaines situations. Quinze spécialistes (tous des hommes cette fois) ont été désignés pour être en soutien des arbitres principales. Et les aider à prendre les meilleures décisions possibles en cas d’action litigieuse (mais pas forcément de mettre tout le monde d’accord, vous verrez…).

L’équipe de France a-t-elle déjà gagné une grande compétition?

Non malheureusement. Contrairement à leurs homologues masculins, les Françaises courent toujours après leur premier grand titre. Malgré plusieurs belles générations, elles n’ont encore jamais réussi à atteindre la finale d’une Coupe du monde. En 2011, elles avaient terminé 3es de la compétition (leur plus belle performance jusqu’à présent). C’est le moment d'entrer dans la légende!

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur