RMC Sport

Fifa: Blatter directement visé par une enquête du FBI

Selon plusieurs médias américains, Sepp Blatter, qui a démissionné de son poste de président de la FIFA, est visé par une enquête du FBI dans le cadre du scandale de corruption qui ébranle l’instance internationale. Et plusieurs personnes inculpées pourraient retourner leur veste pour le charger et sauver leur peau.

Sa démission ne devrait pas lui éviter les éclaboussures d’une enquête aux proportions énormes. Selon le New York Times et ABC News, Sepp Blatter est bien visé par une enquête personnelle du FBI dans le cadre du scandale de corruption au sein de l’instance internationale qui a éclaté la semaine dernière. Le New York Times explique que si le dirigeant suisse « a tenté depuis des jours de prendre ses distances vis-à-vis du scandale », les autorités « espèrent obtenir la coopération de certains des responsables de la FIFA inculpés ». Et ils sont nombreux puisque 14 responsables de la FIFA et du marketing sportif ont été inculpés la semaine dernière dans un dossier comptant 150 millions de dollars de malversations. 

« Au moment où tout le monde est en train d'essayer de sauver sa peau, il y a sûrement une course à celui qui retournera sa veste le premier », explique une source à la chaîne ABC. Et selon un autre proche du dossier, les langues pourraient donc se délier rapidement. « Nous ne sommes peut-être pas en mesure de renverser toute l'organisation, mais il n'y en a peut-être pas besoin », explique cette autre source. Pour l’heure, le FBI s’est refusé à tout commentaire officiel.

Après 17 ans de règne à la FIFA, Blatter a donc claqué la porte après la mise en cause de son bras droit Jérôme Valcke, soupçonné d’avoir versé 10 millions d’euros à Jack Warner, ex-président de la CONCACAF, dans le cadre de l’attribution du Mondial 2010 à l’Afrique du Sud. Mais cela ne suffira donc peut-être pas à l’épargner.