RMC Sport

Fifa-Corruption: perquisition au siège de la FFF

-

- - AFP

Une perquisition a eu lieu ce mardi au siège de la Fédération française de football, indique la justice suisse. Des documents en lien avec le paiement suspect de 1,8 million d’euros versé en 2011 par la Fifa, alors présidée par Sepp Blatter, à Michel Platini ont été saisis.

La justice suisse annonce ce mercredi matin qu’une perquisition a été menée hier au siège de la Fédération française de football, à Paris, dans le cadre de l’affaire de corruption qui secoue la Fifa. Des documents en lien avec le paiement suspect de 1,8 million d’euros versé en 2011 par la Fifa, alors présidée par Sepp Blatter, à Michel Platini ont été saisis. Pour rappel, cette enquête vise le Suisse pour gestion déloyale et abus de confiance.

« Le Ministère public de la Confédération a requis l’entraide des autorités judiciaires françaises dans le cadre de la procédure pénale ouverte contre M. Joseph Blatter, indique un communiqué. En exécution de cette demande d’entraide du 14 janvier 2016 et en étroite coordination avec le Ministère public de la Confédération, le Parquet national financier a procédé hier à une perquisition des bureaux de la Fédération Française de Football (FFF) à Paris avec l’assentiment de cette dernière. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a assisté à la perquisition. » 

Des documents saisis

« Des documents ont été saisis en lien avec le paiement suspect de CHF 2 millions (francs suisses, ndlr) qui fait entre autres l’objet de la procédure, poursuit ce communiqué. Le Ministère public de la Confédération remercie les autorités judiciaires françaises pour leur précieuse collaboration dans cette affaire. Une procédure pénale a été ouverte le 24 septembre 2015 contre l’ancien président de la FIFA, M. Joseph Blatter, pour soupçon de gestion déloyale (article 158 du Code pénal suisse, CP) et, subsidiairement, abus de confiance (article 138 CP). Le statut de M. Michel Platini (témoin assisté, ndlr) dans la procédure n’a, quant à lui, pas changé depuis le communiqué de presse du MPC du 25 septembre 2015. Comme tout prévenu, M. Joseph Blatter est présumé innocent. » Blatter et Platini sont suspendus six ans de toutes activités liées au football.