RMC Sport

Fifa : la lettre qui pourrait accabler Valcke

Le fameux courrier divulgué ce mardi.

Le fameux courrier divulgué ce mardi. - DR

L’agence de presse Press Association vient de rendre publique une lettre qui prouverait que Jérôme Valcke était bien au cœur du virement « suspect » de 10M$ entre la Fifa et le Comité d’organisation de la Coupe du monde 2010 en Afrique du sud.

A chaque heure, un nouveau rebondissement dans le « Fifagate ». Mis en cause depuis plusieurs heures par le New York Times comme étant l’auteur d’un versement de 10M$ à Jack Warner, l’un des dirigeants de la Fifa interpellé la semaine passée pour des soupçons de corruption, Jérôme Valcke se défend d’être « l’instigateur de cette histoire ».

Or, Martyn Ziegler, le chef de la rubrique des sports du média britannique Press Association, a posté sur son compte twitter un courrier qui prouverait que le Français était parfaitement au courant des mouvements financiers entre le comité d’organisation de la Coupe du monde sud-africaine 2010 et la Fédération internationale de football.

Ce qu'il faut retenir de ce courrier :

1. Contrairement à ce que la FIFA a laissé entendre dans son communiqué de presse, Jérôme Valcke était au courant de tout concernant le virement et le projet, puisqu'il était destinataire de la lettre

2. La FIFA a effectué le virement de 10 millions de dollars en direction du Programme de développement du foot dans les Caraïbes. La FIFA a avancé la somme et l'a déduite du budget futur du Comité d'organisation sud-africain.

3. Le fonds de 10 millions de dollars pour la création du Programme de développement du foot dans les Caraïbes a été géré et administré par Jack Warner, à l'époque président de la CONCACAF.

Conclusion : 

Ce fonds de 10 millions de dollars a-t-il servi à maquiller l'achat du vote de Jack Warner en faveur de l'Afrique du Sud ? L'hypothèse semble envisagée par la justice américaine, qui a inculpé la semaine dernière Jack Warner pour avoir "entre autres sollicité et obtenu des pots de vin dans le cadre des processus d'attribution des Coupes du monde 1998 et 2010."

la rédaction avec JS