RMC Sport

Fifa : Quand Sepp Blatter se raconte en ''homme honnête''

Sepp Blatter

Sepp Blatter - AFP

Dans l’œil du cyclone ces derniers mois, Sepp Blatter a accordé ce lundi une interview exclusive à la BBC. Un entretien choc où le futur ex-président de la Fifa tente de réhabiliter son image. Extraits.

Les accusations de corruption contre lui

« Je sais ce que j'ai fait et ce que je n'ai pas fait. J'ai la conscience tranquille. Je suis propre. Je suis un homme honnête, un homme bien. Je ne suis pas devin et je ne sais pas combien de temps ça prendra, mais je suis sûr que les gens réaliseront un jour que j'ai fait du bon travail à la Fifa et pour le développement du football. Même ceux qui ne m'aiment pas se rendront compte qu'ils avaient tort. »

Les accusations de corruption à la Fifa

« Ce n'est pas vrai. La Fifa n'est pas corrompue. Il y a peut-être des individus corrompus mais je ne suis pas moralement responsable de leurs actions. Je ne peux pas être responsable parce que le problème, c'est que ces personnes (les membres du comité exécutif de la Fifa incriminés qui ont été arrêtés, ndlr) n'ont pas été élues comme moi par le Congrès mais via leurs Confédérations. D'après nos règlements, je n'ai pas le droit de demander aux Confédérations ce qu'elles font de leur argent. Nous devons changer cela à travers les réformes engagées. »

Sa décision de quitter son mandat en février prochain

« Je l'ai fait pour protéger la Fifa. Moi, je suis assez fort pour me protéger. A tous ceux qui affirment sur les réseaux sociaux qu'il faut tuer Blatter, je leur réponds d'aller voir en Asie ou en Afrique ce qu'on y pense de moi. J'y suis respecté grâce à tout le travail que la Fifa a réalisé là-bas. »

Son bilan à la Fifa depuis 40 ans

« L'héritage que je laisse est extrêmement bon. Aujourd'hui, le football est pratiqué partout dans le monde et par de plus en plus de femmes, ce qui était l'un de mes défis. »

Le Mondial 2010 a-t-il été acheté ?

« La Coupe du monde 2010 est la plus propre jamais organisée. »

Michel Platini doit-il être le prochain président de la Fifa ?

« Pourquoi pas. Ça ne me regarde pas. Ce sera au Congrès de voter. Laissons la course à la présidence se dérouler. »

La Fifa a-t-elle commandité et diffusé un article négatif sur Michel Platini ?

« Je ne sais rien à ce sujet. »