RMC Sport

Fifa : Blatter invite Platini… en vain

Sepp Blatter et Michel Platini

Sepp Blatter et Michel Platini - AFP

Nouvel épisode dans le duel entre Sepp Blatter et Michel Platini. Le Suisse, président démissionnaire de la Fifa, ne s’est pas fait prier pour indiquer que le Français, candidat à sa succession, n’a pas honoré son invitation à l’occasion d’un tournoi qui porte son nom.

La guerre des nerfs continue. Sepp Blatter a donné ce samedi un point presse lors d'un tournoi qui porte son nom à Ulrichen (Suisse). Le président démissionnaire de la Fifa en a profité pour glisser une nouvelle petite pique à Michel Platini. « Il était invité mais il n'est pas venu », a assuré Blatter, qui quittera officiellement ses fonctions de président le 26 février prochain, date de l’élection de son successeur.

Le week-end dernier, la tension avait déjà été palpable, lorsque le Suisse avait affirmé dans la presse que Platini aurait évoqué devant son frère la prison pour le dissuader d'être candidat à sa réélection. Interrogé la candidature de Platini ce samedi, Blatter a préféré ne pas entrer « dans ces considérations jusqu'à ce que la situation soit claire ». « Sinon, on dira que je veux entrer dans la lutte autour de la présidence», a-t-il ajouté.

« Le foot rend fada »

Poursuivant son monologue, Blatter s’est livré à des digressions sur la situation actuelle à la Fifa, minée par les scandales. « Les Français l'ont bien dit un jour : "Le foot rend fada", le foot rend fou, et c'est vrai », a-t-il lancé.

« Le foot n'est plus seulement un jeu, il l'a dépassé, il est devenu une économie » a-t-il expliqué. Et selon lui, les contrôles manquent : « Sur le terrain de jeu, on a des limites, un arbitre. Mais en dehors, on n'a plus de limites, plus d'arbitre. Il n'y a personne pour distribuer des cartons jaunes ou rouges ».