RMC Sport

Fifa : Sepp Blatter plaide sa cause devant le TAS

-

- - AFP

L’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter s’est présenté ce jeudi matin, au Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne en Suisse, pour contester sa suspension de toute activité liée au football  pendant six ans.

Arrivé ce jeudi peu après 8h00 au Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, l’ex-président de la Fifa, Sepp Blatter (1998 à 2015) joue son dernier match devant le TAS, pour contester sa suspension pour six ans de toute activité liée au football. "J'accepterai le verdict puisque dans le football on apprend à gagner, mais aussi à perdre ", a déclaré le Suisse.

>> A lire : Des tirages au sort ont été truqués en Europe, selon Blatter

Blatter : " Il faut être optimiste "

Accompagné de son avocat Lorenz Erni, Sepp Blatter compte bien jouer son va-tout, devant la plus haute instance de la justice sportive : "Je ne m'appellerais pas Sepp Blatter si je n'y croyais pas, si je n'étais pas optimiste. Il faut être optimiste mais il faut aussi dire une chose: nous sommes dans le football et dans le football il y a un arbitre." Le Suisse a été initialement suspendu pour 8 ans par la justice interne de la Fifa, instance secouée par un vaste scandale de corruption. La cause de cette suspension : un paiement controversé de 1,8 million d’euros à Michel Platini, alors président de l’UEFA. Le Français lui aussi a été suspendu pour huit ans en première instance.

La même procédure que Michel Platini

Ils avaient été jugés coupables par la chambre d’éthique de la Fifa " d’abus de position ", " conflit d’intérêts " et " gestion déloyale ". Leur sanction a été réduite à six ans en appel par la Commission des recours de la Fédération internationale. Alors que Michel Platini a fait appel devant le TAS en mai dernier, sa sanction a été réduite à 4 ans. Sepp Blatter se plie à cette procédure ce jeudi.