RMC Sport

"J'ai marqué des buts", Édouard Philippe parle de ses matchs de foot avec Olivier Véran

EXCLU RMC SPORT - Invité mardi soir de Top of the Foot sur RMC, Édouard Philippe a écouté un message d'Olivier Véran, ministre de la Santé, parlant des qualités de footballeur. L'ancien Premier ministre a expliqué alors qu'il jouait les mardis soir avec ses équipes "pour décompresser".

"C'est quelqu'un qui joue très collectif". Ces mots d'Olivier Véran, à l'antenne de RMC, ne parlent pas des qualités managériales d'Édouard Philippe quand il était à la tête du gouvernement, mais de son style de jeu au football. Invité mardi soir de Top of the Foot sur RMC Sport, l'ancien Premier ministre a été invité à écouter un message laissé par l'actuel ministre de la Santé.

"Édouard, il est très dans l'animation, a d'abord raconté Olivier Véran. J'étais vraiment impressionné lorsque j'ai joué pour la première fois au foot avec le Premier ministre, même quand on est ministre soi-même. Il est en fait très accueillant, très sympa. Surtout qu'il n'y avait pas de statut, de hiérarchie... N'importe quel conseiller pouvait le tacler! Donc on était tous mus par la volonté de partager une partie de foot ensemble".

"Je dois dire qu'il est plutôt bon joueur. Je me souviens d'un but en talonnade qu'il m'a mis quand j'étais dans les cages. J'avais un peu la honte, mais il a un bon niveau", a conclu le ministre de la Santé.

Des matchs avec des membres du gouvernement

Amusé par cet enregistrement, Édouard Philippe a confirmé qu'il était plutôt à l'aise ballon au pied. "Oui, j'ai marqué des buts, a-t-il assuré. Je ne sais plus si j'ai marqué la talonnade à Olivier, mais oui je marquais des buts".

L'ancien chef du gouvernement a ensuite fait savoir que des matchs de football étaient régulièrement organisés au sommet de l'État: "Je ne passais pas mon temps à jouer au foot à Matignon, j'avais autre chose à faire. Mais avant le confinement, le mardi soir assez tard, vers onze heures du soir, on réservait un gymnase. Pendant 1h ou 1h30, on jouait avec quelques membres du gouvenrement et du cabinet ministériel. Parce qu'on avait besoin de faire du sport, de décompresser".

L'actuel maire du Havre s'est aussi souvenu du temps où lui et Olivier Véran étaient députés, en 2013 et 2014. "On a joué dans la même équipe, celle de l'Assemblée nationale", a-t-il confié. Ce qui lui a permis de jouer des matchs contre le Variétés Club de France, regroupant notamment d'anciens joueurs de l'équipe de France. "On prenait des roustes", a-t-il toutefois admis.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport