RMC Sport

Coronavirus: pour Edouard Philippe la reprise du sport est plus importante que le retour du public

L’ancien premier ministre Edouard Philippe, invité exceptionnel de Top of the foot sur RMC, a évoqué la réouverture des équipements sportifs pour les Français, qu'il juge prioritaire par rapport à la réouverture des stades au public.

Les salles de sport sont encore fermées en France, et il n’est pas toujours aisé, dans ce contexte de crise sanitaire, d’adopter une pratique régulière. Plusieurs millions de sportifs français sont ainsi privés d’activité physique depuis plusieurs mois. Mais cela pourrait changer prochainement, grâce notamment à l’arrivée sur le marché de masques anti-Covid destinés aux sportifs et commercialisés à la fois par Decathlon et Salomon. C’est en tout cas le souhait de l’ancien premier ministre et maire du Havre Edouard Philippe.

Philippe: "Il me semble que c'est la priorité"

"On le sent tous, on le vit tous, on a hâte que les enfants, les adolescents, les adultes, même les adultes qui jouent aux vétérans, puissent reprendre le sport, a déclaré Edouard Philippe, invité exceptionnel de l’émission Top of the foot ce mardi, sur RMC. C’est important pour leur épanouissement, leur équilibre, leur santé. On a hâte que le sport amateur puisse reprendre. On vit une période qui est bizarre, je suis très humble avec la période que l’on vit, car elle appelle des décisions qui sont souvent redoutables. La priorité, c’est d'arriver à trouver les protocoles les plus sûrs pour faire en sorte qu'on puisse reprendre la pratique."

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu a lancé une réflexion concernant des expérimentations qui visent à réintroduire du public dans les enceintes sportives. Mais l’ancien premier ministre a jugé à notre antenne que ce n’était pas la priorité. "Dans mon esprit, reprendre la pratique du sport amateur, c'est plus important que la fréquentation du stade. Et dieu sait qu’on a hâte de retourner au stade, parce c’est un plaisir et une joie, mais je pense que la pratique amateur et la pratique des jeunes est plus encore plus importante que le retour dans les gradins au stade. Si vous êtes président de club, vous ne pensez pas ça, parce que la priorité est de remplir le stade, mais il me semble que c’est la priorité."

QM